Candidats aux élections municipales : la frustration s’accentue dans plusieurs villes

Avec le soutien de

Mécontentement, démission… La répartition des tickets aux municipales se fait non sans douleur au sein des différents partis politiques. Toutefois pour le moment c’est le Remake 2000 qui souffre le plus.

«Il faut faire certains choix», soutient Paul Bérenger. Hier après-midi, leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a rencontré Sir Anerood Jugnauth pour finaliser la liste des candidats pour les municipales. La répartition des tickets sera de 62 pour les mauves et 28 pour le Mouvement socialiste militant (MSM).

Paul Bérenger a également rencontré les membres de son parti à Port-Louis, dans la soirée. Selon des informations, l’ancien lord-maire Gérard Nina a exprimé son mécontentement mardi soir, car son nom ne figurerait pas sur la liste des candidats. Or, des activistes du MMM souhaitent qu’il cède la place aux nouveaux venus. L’ancienne conseillère Suzelle Seblin, dont le nom a été cité dans un premier temps, ne serait pas non plus sur la liste des candidats dans la capitale.

Pour sa part, Raouf Kodhabaccus, conseiller municipal qui avait démissionné du PTr pour intégrer le MMM, a quitté les mauves hier. Il annonce qu’il fera campagne contre les candidats des arrondissements 4 et 5.

«Quand j’ai appris que mon nom n’était pas sur la liste, j’ai dit à Paul Bérenger que leur stratégie est mauvaise face aux adversaires. J’ai tout sacrifié pour ce parti, mais des gens ont manqué à leur parole», dit-il tout en insistant qu’il ne rejoindra jamais les rouges.

Autre démission, celle de l’ancienne députée Sheila Grenade, qui quitte le Sun Trust. Son mari Ruben n’a pas eu de ticket pour les municipales. Pour l’heure, dit-elle, elle ne compte intégrer aucun autre parti.
&nbsp
Kishan Servansingh, membre du MSM, serait, lui, candidat dans l’arrondissement no 1, à Port-Louis. Et, Sudhir Ramtohul, qui a quitté le MSM pour retourner au Parti travailliste (PTr), pourrait être remplacé par Vinod Ramnial.

Ailleurs, à Beau-Bassin-Rose-Hill, plusieurs conseillers sortants, que ce soit du côté de l’opposition ou du gouvernement, ne sont pas sûrs d’avoir un ticket. Le MSM n’en obtiendrait, lui, que quatre. Parmi les candidats du parti soleil dans les villes soeurs, on retrouve Rashad Daureeawoo. Le conseiller Jean-Pierre Jean-Maurice, qui devrait être sur la touche, s’est, lui, dit frustré par la position du MMM.

Du côté du PTr, la liste devrait être prêt ce week-end. Après Zareena Choomka, pressentie pour être candidate à Port-Louis, sa sœur Nawsheen Choomka, âgée de 22 ans pourrait être aussi de la course dans la capitale, dans le ward 5.

Le retour de Richard Duval en politique active est également annoncé. Il pourrait être candidat à Quatre-Bornes. Dans cette ville, on laisse entendre que seule l’actuelle mairesse Ariane Oxenham pourrait avoir un ticket parmi les conseillers en poste.

A Vacoas, plusieurs anciens maires et adjoints maires travaillistes se positionnent. Parmi, Hiren Jankee, Menon Yetty et Tangavel Thoda.



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires