CAN 2012 : Le Gabon sort le Maroc

Avec le soutien de

Vainqueur du Maroc (3-2) grâce à un coup franc de Mbanangoye au bout du temps additionnel, le Gabon s''''est qualifié pour les quarts de finale de la CAN 2012. La victoire gabonaise qualifie la Tunisie, victorieuse un peu plus tôt du Niger (2-1). Les Marocains et les Nigériens sont éliminés.

&nbsp

Le Gabon s''est qualifié vendredi pour les quarts de finale de la CAN au terme d''un match fou. Symbole de cette folie: les stadiers ont eu toutes les peines du monde à éviter une invasion du terrain après le deuxième but gabonais, le président Ali Bongo Ondimba demandant aux supporteurs de regagner leurs places avec de grands gestes!

&nbsp

Venu avec des grandes ambitions, le Maroc qui a pourtant montré de belles phases de jeu, quitte la compétition comme le Sénégal avec deux défaites en deux matches.Les hommes d''Eric Gerets avaient bien commencé le match, faisant taire le public grâce à un but de toute beauté à la 25e inscrit pare le capitaine Houssine Kharja. Les&nbsp Gabonais obtenaient l’égalisation à la 77e minute par Pierre Emerick Aubameyang. Deux minutes plus tard, Cousin héritait d''un ballon dans la surface et se retournait pour marquer d''une frappe dans le coin droit du but (2-1 en faveur du Gabob).

&nbsp

Les 40 000 spectateurs pensaient la victoire acquise, mais c''était sans compter sur un penalty pour une main de Mouele. Kharja montrait son calme pour signer son 3e but, douchant une nouvelle fois les spectateurs à la 90+1e. Cette fois-ci, le public croyait le match terminé mais se trompait encore. Sur coup franc, le vétéran Bruno Zita Mbanangoye, qui joue sa troisième CAN, offrait au bout du temps réglementaire, la victoire au Panthères. Les deux pays hôtes, Gabon et Guinée équatoriale seront en quarts.

&nbsp

La Tunisie au rendez-vous

&nbsp

La Tunisie a battu le Niger sur le fil (2-1) grâce à un but de Jemaa et disputera les quarts de finale de la CAN. Les Tunisiens joueront la première place du groupe C face aux Gabonais lors de l''ultime journée de la phase de poules.

&nbsp

La Tunisie pensait sans doute s''acheminer vers une victoire tranquille quand dès la 4e minute Youssef Msakni slalomait dans une défense nigérienne apathique et d''un tir brossé mais sans grande conviction ouvrait le score. C''était sans compter l''effet "main de Dieu"... Quelques instants plus tard (9e), sur un ballon contré, transformé en longue chandelle, Moussa Maazou, sautait plus haut que les bras du gardien tunisien Mathlouthi pour toucher intentionnellement le ballon de la main. Le ballon échappait alors des mains du gardien et revenait vers William qui propulsait le cuir de la tête dans le but vide.

&nbsp

Les Tunisiens réclamaient en vain, ce que tous les téléspectateurs du match ont pu voir, revoir et revoir encore au ralenti: un but qui aurait dû être refusé et rouvrira le débat sur l''utilisation de la vidéo. Complètement dépités, les Tunisiens perdaient leur football et laissaient le champ libre à des contre-attaques qui auraient pu être assassines.&nbsp

La Tunisie se réveillait enfin juste avant l''heure de jeu. Jemaa (58, devancé par le gardien) Msakni (61e) et Abennour (64e, poteau) butaient sur la défense nigérienne avant que l''attaquant auxerrois, entré en cours de jeu, ne délivre son pays sur une belle action individuelle (90e).

&nbsp

(AFP / Eurosport)

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires