Campagne : 16 jours pour dire non à la violence contre les femmes

Avec le soutien de

Une campagne de seize jours d’activités contre la violence à l’égard des femmes aura lieu à partir de ce jeudi 25 novembre. Cette initiative prendra fin le 10 décembre prochain, lors de la Journée internationale des Droits de l’homme.

Inculquer les valeurs de respect de l’autre, à travers seize jours d’actions. C’est ce que souhaite faire ressortir SOS Femmes, en collaboration avec l’Institut Cardinal Margéot et le Centre La Pointe Tamarin.

Cette campagne internationale a vu le jour en 1991, grâce au soutien de l’Institute of Women’s Global Leadership et celui du Center for Women’s Global Leadership. Le point d’encrage de cette campagne, confie Ambal Jeanne, directrice de SOS Femmes, est de conscientiser le public de l’ampleur que représente le problème des formes de violence faites aux femmes.

Dans cette optique, les enfants du Centre La Pointe Tamarin dévoileront une fresque, illustrant le thème de cette campagne. Pour Ambal Jeanne, il est important d’éduquer les enfants plus que les parents. «Je pense qu’il est plus facile, aujourd’hui, d’éduquer les enfants que les adultes», ajoute-t-elle.

Une campagne de T-shirts, affichant le dessin d’une femme en larmes, sera également lancée, à cette occasion, à l’Institut Jean Cardinal Margéot, à Rose-Hill. «Nous voulons, à travers une image forte, sensibiliser le public», précise notre interlocutrice.

Par ailleurs, l’Ong Women In Networking (WIN) a également lancé, mercredi après-midi, une campagne, visant à recueillir des fonds qui seront par la suite reversés à SOS Femmes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires