Bunwaree v/s Varma: Mise en garde du Premier ministre

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam, qui répondait à une question de la presse sur le désaccord public entre le ministre de l’Education (photo) et son colistier et backbencher de la majorité, a lancé une mise en garde aux protagonistes.

C’était lors de sa conférence de presse le samedi 5 décembre, où il faisait le point sur sa participation au sommet du Commonwealth à Trinidad et Tobago.

C’est sur un ton de plus sévère que le chef du gouvernement a choisi de faire ces premiers commentaires sur l’incident impliquant les deux membres du PTr au Parlement, le mardi 1e décembre dernier.

Navin Ramgoolam a fait ressortir qu’il ne souhaitait pas mélanger les retombées de ce sommet de grande importance avec des «peccadilles» entre des personnes qui mettent leurs problèmes personnels au premier plan. «Chacun doit prendre ses responsabilités et chacun devra payer pour les conséquences de ses actes», prévient tout de même le leader du PTr.

La relation entre Yatin Varma et Vasant Bunwaree n’a pas arrêté de se détériorer depuis la prise de pouvoir de l’Alliance sociale. Le conflit entre les deux hommes ont souvent fait les choux gras de la presse et c’est sur la place publique qu’ils règlent désormais leurs comptes.

Avec cet énième épisode, les deux colistiers sont sans doute arrivés à un point de non-retour. C’est au Premier ministre que reviendra la tâche de trancher entre les deux. En attendant, les deux protagonistes ne sont pas prêts à enterrer la hache de guerre. Le député Varma aurait déjà, selon nos recoupements d’information, soumis plusieurs questions au clerc de l’Assemblée nationale adressées au ministre de l’Education...

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires