Budget : Jugnauth «satisfait» de ses rencontres mais parle de marge de manœuvre restreinte

Avec le soutien de

Le ministre des Finances se dit satisfait de ses rencontres pré-budgétaires avec différents partenaires économiques et sociaux du pays. Mais le ministre des Finances précise que la marge de manœuvre de l’Etat est restreinte.

Les consultations du ministre des Finances avec différents stakeholders, en vue de la préparation du prochain budget (prévu en novembre), ont pris fin,&nbsphier, jeudi 30 septembre, avec le Mauritius Council of Social Services (MACOSS).

Le Grand Argentier a ensuite commenté la série de consultations. Selon lui, elles se sont très bien passées. «Je suis très satisfait des rencontres que j’ai eues avec les partenaires économiques et sociaux. Notamment, des secteurs de l’agriculture (sucre et non-sucre), textile, touristique, du Business Process Outsourcing (BPO), des services financiers, de la protection de l’environnement. Sans oublier les syndicats et associations de consommateurs», déclare Pravind Jugnauth.

Il confie qu’il a rencontré, en tout, une soixantaine d’organisations et tient à s’excuser auprès de ceux qu’il n’a pas pu recevoir. «Ce n’est, évidemment, pas humainement et pratiquement possible de rencontrer toutes les autres organisations qui souhaitent obtenir une rencontre», dit-il.

Le ministre des Finances confie qu’il a réceptionné aussi de nombreux mémoires et propositions des membres du public et des organisations qu’il n’a pas pu recevoir. Le délai pour l’envoi des suggestions a expiré&nbsphier, jeudi&nbsp30 septembre.
&nbsp
Concernant les stakeholders qu’il a rencontrés, il affirme qu’il leur a donné «toute la considération nécessaire» et qu’il a été «attentif» et «à l’écoute» de leurs propositions.

«Ces consultations nous ont donné l’occasion d’instaurer un dialogue. Mais surtout, elles m’ont permis de brosser un peu la situation économique actuelle. Ce fut donc un exercice très enrichissant et constructif. Il y a eu des propositions intéressantes. Nous analyserons toutes les propositions faites», rassure Pravind Jugnauth.

«Je comprends que de part et d’autre, il y a des attentes mais il existe aussi des priorités pour le pays.&nbsp Nous tiendrons compte des moyens à notre disposition et des indicateurs économiques, entre autres le déficit budgétaire et la dette publique. Je fais partie d’un gouvernement responsable et j’agirai en ministre responsable. J’espère que nous pourrons donner satisfaction à tout le monde, autant que possible», ajoute-t-il.

Le Grand Argentier annonce que le travail en vue de la préparation du prochain budget se poursuit avec la collaboration des autres ministres. Il a répété que la présentation du budget devrait avoir lieu au mois de novembre 2010 – la date exacte n’a pas encore été fixée. Il ajoute qu’une rencontre avec les différents bailleurs de fonds serait prévue pour bientôt.

Interrogé sur la marge de manœuvre qu’a le gouvernement pour le prochain budget, il soutient qu’elle est «limitée», en rappelant les conséquences sur l’économie locale de la conjoncture économique précaire à l’échelle mondiale, suite à la crise financière en 2008 et la crise de l’euro, dont la fin reste imprévisible.

Toutefois, il affirme que le gouvernement respectera l’engagement de concrétiser toutes les mesures énoncées dans son programme électoral. Mais, souligne-t-il, certaines mesures signifient moins de revenus dans les caisses de l’Etat et serrent davantage la marge de manœuvre.
&nbsp
Pravind Jugnauth fait aussi ressortir qu’il a créé un comité avec ses techniciens, comité qu’il préside, pour exercer «une surveillance de la situation économique» au-delà du budget. En cas de besoin, d’autres mesures seront appliquées.

«Notre objectif est de ne pas nous retrouver dans une pire situation que celle d’aujourd’hui», dit-il. Le ministre des Finances conclut qu’il «joue la carte de la transparence»&nbsp et qu’il continuera à communiquer des chiffres au fur et à mesure de l’évolution de l’année financière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires