Branding Maurice: Entre interrogations du public et satisfaction des spécialistes

Avec le soutien de

L’opération branding de Maurice a commencé. Si le grand public exprime des réserves, du côté des autorités et des spécialistes, c’est la satisfaction.

Mauritius- c’est un plaisir. Tel est le slogan autour de cet exercice de branding, entrepris par la firme britannique Acanchi. A cet effet, une majorité de personnes, interrogées à Port-Louis, ne sait pas qu’un nouveau logo et slogan ont été lancés à la Citadelle.

Parmi ceux qui sont au courant, les avis sont partagés. Certains pensent que cette stratégie de marque n’apportera rien à Maurice, sauf peut être pour la promotion touristique, alors que d’autres estiment que c’est une bonne chose pour le pays.

Échantillon des réactions recueillies: «Pourquoi une partie en anglais et une autre en français», s’interroge un homme à la retraite. «Je ne comprends pas ce que cela signifie», confie un trentenaire. «Maurice, c’est peut-être un plaisir pour le tourisme mais il ne l’est pas pour nos autres industries», assure un cadre de bureau. «C’est une bonne initiative, parce qu’il n’existait pas une image associée à Maurice», tempère une jeune femme. «Ce slogan ne veut rien dire. On aurait pu trouver autre chose», estime une collégienne. «Le logo est bien mais pas le slogan. Maurice, c’est joli. Ce n’est pas du plaisir», avance un homme d’une trentaine d’années.

Après la voix du peuple, parole aux experts. Roukaya Kasenally, chargée de cours en communication à l’université de Maurice, nous livre ses impressions. «Je pense que cela a été fait d’une façon professionnelle. Maintenant, il faudra voir comment le message passe auprès de nos cibles. Le temps nous le dira. Pour l’instant, on peut dire que le professionnalisme qui a accompagné tout l’exercice est quelque chose de rassurant», fait ressortir Roukaya Kasenally.

Malgré les réserves de certains, Fiona Gilmore, présidente de la firme britannique Acanchi, est convaincue que cette stratégie de marque profitera à l’ensemble des secteurs économiques du pays. «Les bénéfices sont significatifs et élargis. Le branding va permettre d’attirer plus de touristes et d’investisseurs. La stratégie de marque va aider en ce sens. Mais elle permettra aussi d’unir la population en les mobilisant sur une même mission», explique Fiona Gilmore.


&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires