Boxe : L’expertise de Jean-Claude Nagloo recherchée pour le “Sports for Life Programme”

Avec le soutien de

Jean-Claude Nagloo pourrait être nommé «advisor coach» par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Jean-Claude Nagloo n’est pas près de partir à la retraite. Alors que son contrat comme directeur technique national de boxe prend fin le 31 courant, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, propose au technicien un poste d’advisor coach au sein de son ministère. 
 
Son expérience et son expertise seront mises à contribution pour la mise en place d’un nouveau projet, le Sports for Life Programme. Ce projet, qui sera lancé prochainement, vise à démocratiser le sport dans les différentes régions de l’île.
 
Depuis septembre 2008, Jean-Claude Nagloo est employé comme directeur technique national (DTN). Durant les quatre dernières années, son contrat avait été renouvelé sur une base annuelle sur recommandation de l’Association mauricienne de boxe (AMB). Cependant, le 12 avril dernier, le comité directeur de l’AMB a choisi de se séparer de Jean-Claude Nagloo au cours d’une réunion exécutive. La fédération a informé le MJS de sa décision dans une lettre datée du 1er mai.
 
Hier, l’avenir de l’entraîneur a fait l’objet d’une question parlementaire formulée par le député Franco Quirin. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a expliqué que sa décision a été motivée par les résultats réalisés par le technicien ainsi que sa grande expérience.
 
Jean-Claude Nagloo a débuté sa carrière d’entraîneur en 1985 après avoir raccroché les gants. Il devait assister l’expert français Frankie Lesage alors à la tête de l’équipe nationale de boxe. Au départ de ce dernier, il devait être nommé entraîneur national en 1997. Depuis, la boxe mauricienne a connu une période faste avec notamment la médaille d’or de Giovanni Frontin en 1997, celle de Richard Sunee aux Jeux du Commonwealth et surtout la médaille de bronze olympique de Bruno Julie à Pékin en 2008.
 
Par ailleurs, Jean-Claude Nagloo n’a pas encore été informé sur l’éventualité d’un nouveau contrat. «Je n’ai aucune donnée à ce sujet mais je reste à la disposition de mon employeur», commente-t-il.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires