Berlusconi confirme le retrait de son soutien au gouvernement

Avec le soutien de

Silvio Berlusconi a annoncé samedi lors du congrès de son parti de centre-droit qu'il allait retirer son soutien au gouvernement de coalition d'Enrico Letta mais reconnu qu'il ne pourrait pas le faire chuter en raison de la défection de nombre de ses élus.
 
Angelino Alfano, secrétaire général du Peuple de la Liberté (PDL) et ancien fidèle du "Cavaliere", a annoncé vendredi la création d'un groupe parlementaire dissident soutenant le gouvernement. 
 
Silvio Berlusconi, qui entend redonner au PDL son ancien nom de Forza Italia lors du congrès, s'est dit "peiné" par cette décision mais néanmoins "ouvert à la coopération" avec ses anciens partisans.
 
"Il est très difficile de penser que nous pouvons rester alliés au Parlement, et par dessus tout assis autour de la même table au gouvernement, avec quelqu'un qui veut la mort politique de votre chef", a dit aux délégués du parti Silvio Berlusconi.
 
Enrico Letta s'est prononcé en faveur de la déchéance du "Cavaliere" de son siège de sénateur après sa condamnation pour fraude fiscale. Le Sénat doit se prononcer par un vote public le 27 novembre.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires