Bérenger: «Le pays sera piégé pour les 50 prochaines années»

Avec le soutien de

Le leader des mauves ne mâche pas ses mots. Hier, vendredi 23 août, Paul Bérenger a qualifié le Premier Ministre de même que le gouvernement d’«incompétents», lors d’un meeting de l’alliance MMM-MSM à Chemin-Grenier.

Selon le leader du MMM, «le pays sera piégé pour les prochains 50 ans» sur quatre dossiers: le métro léger, CT Power, les ponts et routes payantes et Air Mauritius. Et cela, à cause de Navin Ramgoolam.

C’est devant 1 800 personnes environ, que Paul Bérenger a argué que Navin Ramgoolam veut concrétiser ces dossiers avant les prochaines élections car «il sait qu’il les perdra». Selon ce dernier, le Premier ministre «piégera» non seulement le prochain gouvernement mais surtout le pays, qui «s’appauvrira» alors.

Au chapitre du métro léger, le chef de file des mauves a fait ressortir que l’île Maurice a été «attachée» à Singapour. Selon Bérenger, ce sont les experts singapouriens qui décideront de tout, des wagons, du tracé, des équipements, etc.

Quant à CT Power, Bérenger est d’avis qu’il faut ouvrir l’appel d’offres à tous les producteurs d’énergie, par exemple ceux qui utilisent l’huile lourde, la bagasse ou encore le gaz. Car il s’agit aussi de pollution. S’agissant des ponts et routes payantes, le leader du MMM a souligné qu’il s’agit là d’un investissement de Rs 30 milliards. Paul Bérenger a aussi avancé qu’il faut sauver Air Mauritius et éviter un partenariat stratégique. Cela pourrait piéger le pays tout comme le hedging, d’après l’orateur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires