Bérenger : «Je déciderai en juin si je resterai au Parlement ou non»

Avec le soutien de

Lors du point de presse hebdomadaire des Mauves ce samedi 25 mai, Paul Bérenger a tenu à mettre les points sur les i en ce qu’il s’agit de l’avenir du MMM. Il a notamment fait ressortir que «la question de succession au MMM ne se pose pas». D’ici mi-juin, le leader historique des Mauves compte se rendre à Paris pour un examen préliminaire après un traitement relatif à son cancer. Et, une fois de retour, il reprendra son poste son leader du MMM à plein-temps. «C’est vers septembre que je prendrai la décision quant à ma présence au Parlement d’ici les prochaines élections générales», a ajouté Paul Bérenger.

Evoquant le fait que son fils, Emmanuel, intègre le parti, Paul Bérenger a indiqué qu’il ne compte pas faire pression sur ce dernier pour ce faire. D’ailleurs, la question n’a été évoquée ni au Bureau politique ni au comité central, a-t-il précisé. Et «si li deside se parti ki pou desid so rol eventuel san okenn presion de mo part.»

De son côté, Alan Ganoo, l’actuel leader du MMM,  est revenu sur sa décision de démissionner en tant que président du Public Accounts Committee (PAC). «Je ne peux pas cumuler les fonctions de leader de l’opposition et de présent du PAC», a-t-il souligné.

Les «séries de scandales» dans le pays, notamment impliquant les ministres Bachoo, Bunwaree, Martin, Bunwaree , Varma, ou encore Aimée ont aussi été évoquées. «Person pena desens ou humilite present zot exkiz, demisione ou step down», a relevé Alan Ganoo. Au sujet du rapport du Pay Research Bureau (PRB), il a indiqué qu’il est désormais temps de «guet salair employe secter prive».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires