Bérenger décèle une diarrhée verbale chez Ramgoolam

Avec le soutien de

Les arrestations de Nitin Chinien et de Jameel Peerally, mais aussi le discours du PM mardi dernier à l’Assemblée nationale… Ce sont là autant de dossiers sur lesquels Paul Bérenger n’a pas ménagé ses critiques lors de son point de presse hier, samedi 30 novembre.

Paul Bérenger n’a pas ménagé ses critiques à l’encontre du Premier ministre lors de son point de presse samedi 30 novembre. Il a notamment relevé que lors de son intervention au Parlement, Navin Ramgoolam a choisi de «parler de tout mais peu du Budget 2014». Ce qui équivaut pour lui à une «diarrhée verbale». Le leader des Mauves estime en outre que l’absence de Navin Ramgoolam pour le summing-up du ministre des Finances, Xavier Duval, est une indication sur l’état des relations entre le Parti travailliste et le PMSD au sein du gouvernement.

Le leader de l’opposition a aussi abordé l’arrestation et la détention prolongée de Jameel Peerally et de Nitin Chinien. Il accuse la police d’avoir abusé de l’Information and Communication Technology Authority Act pour emprisonner ces deux citoyens engagés. «Comme ce fut le cas pour un agent du MSM lors des élections municipales de 2012», a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires