Beach volley : Le ministre Ritoo salue la qualification de l’équipe mauricienne

Avec le soutien de

Les Jeux olympiques attendent désormais l’équipe féminine mauricienne de beach volley. Natacha Rigobert/ Elodie Li Yuk Lo et Heidi Bauda/Prisca Seerunghen ont vu s’ouvrir devant elles les portes de Londres après leur brillante victoire dans la finale de la Coupe intercontinentale face au Kenya, qui s’est tenue au Rwanda.

Un succès historique pour le beach volley mauricien et pour le sport local en général qui a été salué par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo. Ce dernier a reçu, hier dans son bureau à Port-Louis, l’équipe mauricienne de beach volley accompagnée du président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), Kaysee Teeroovengadum, et de l’entraîneurThierry Long.

Le ministre a d’emblée félicité nos beach volleyeuses pour cet «exploit historique». «C’est une fierté pour la communauté sportive mauricienne et pour la nation mauricienne d’autant que c’est la première fois que nous aurons des qualifiés par équipe aux JO. Les filles ont réalisé des performances exceptionnelles ces dernières années et le MJS a toujours été là pour les soutenir.

Personnellement, je croyais déjà en elles en 2010 et il s’est avéré que l’investissement a payé», devait lancer Devanand Ritoo. Natacha Rigobert et Elodie Li Yuk Lo, soutenues par Heidi Bauda et Prisca Seerunghen, étant désormais des figures emblématiques du beach volley à Maurice, le ministre espère que leur exploit aidera à développer les sports de plage et ainsi inciter d’autres athlètes à se lancer dans cette discipline qu’est le beach volley.

«Nous offrons tout notre soutien à la fédération pour continuer à progresser car nous savons qu’il reste beaucoup à faire sur le plan sportif à Maurice. Mais c’est une fierté d’avoir des mauriciens champions d’Afrique et champion du monde à l’instar de Fabrice Baulauck (kick-boxing). Pour les filles, ce sera une lourde responsabilité qui les attend mais je n’ai aucun doute sur leurs performances à venir et je sais qu’elles feront honneur au pays», devait conclure Devanand Ritoo.

De son côté, le président de l’AMVB a souligné le parcours des deux filles depuis 2008 ainsi que le changement de stratégie de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) en 2010 en vue de la qualification olympique au niveau continental. Kaysee Teeroovengadum a salué la persévérance et les sacrifices des beach volleyeuses durant ces dernières années. Il a
profité de l’occasion pour confirmer que Natacha Rigobert et Elodie Li Yuk Lo, accompagnées de leur entraîneur Thierry Long et d’une joueuse de l’équipe B, seront celles qui représenteront Maurice à Londres vu que la qualification est attribuée au pays.

Capitaine de l’équipe mauricienne, Natacha Rigobert n’a pas manqué de remercier toutes les personnes et les institutions qui les ont aidées durant leur quête de cette qualification. «Je tiens à remercier le MJS et le président de la fédération qui nous ont toujours soutenues même si des fois nous n’étions pas sur la même longueur d’onde. Mais c’est comme cela qu’on construit et ce dernier a toujours été là pour nous au Rwanda. Il y a aussi notre entraîneur qui est présent avec nous depuis quatre ans et, bien sûr, Marjorie Nadal qui avait débuté l’aventure avec nous», a déclaré la capitaine de l’équipe mauricienne insistant sur le fait qu’elle étaient toutes «des produits de Maurice».

A noter que quatre tournois seront programmés durant la période de préparation de nos beach volleyeuses avant de se frotter aux JO de Londres. Elles participeront par ailleurs à la Coupe du monde de beach volley au Brésil.

Pour les JO, le tirage au sort sera effectué le 19 juillet.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires