Basket-Ball – Didier Moutou : «Bilan positif pour le stage en Afrique du Sud»

Avec le soutien de

Le stage intensif auquel les présélections féminine et masculine ont participé du 7 au 17 mai dernier à Johannesburg en Afrique du Sud a permis aux encadreurs techniques de jauger leurs poulains. En effet, avec six matches face à des équipes universitaires dans la soirée et des séances d’entraînement dans la matinée, les entraîneurs ont pu «pousser les joueurs à bout» ceci, afin de juger leur force mentale et physique.


C’est le bilan que fait le président de la Fédération mauricienne de basket-ball, Didier Moutou, qui était du voyage en Afrique du Sud.


Le stage avait lieu en altitude. Le matin, les filles et les garçons devaient participer aux séances d’entraînement. Après la pause déjeuner, ils devaient ensuite prendre la route, «des fois pendant deux heures» pour rejoindre les gymnases où avaient lieu les matches et faire le trajet inverse dans la nuit. Selon Didier Moutou, les adversaires avaient entre 16 et 24 ans.

En masculin, le président a constaté qu’il y a eu de grands efforts et de progrès. «Cela nous permet de redoubler d’effort af n de créer la surprise et de décrocher un podium.» Le bilan pour les garçons est de deux victoires et six défaites.


En ce qui concerne les filles, toujours selon Didier Moutou, le fait qu’elles n’ont pas l’habitude d’évoluer à un rythme aussi élevé – six équipes en championnat national – a fait qu’elles ont manqué de condition physique au fil du stage. Le bilan de la tournée est d’une victoire et de cinq défaites.


Au-delà des victoires et défaites, le président de la fédération estime que ce stage a eu pour but de trouver les faiblesses afin de combler les lacunes. «C’est du learning by experience. Il faut qu’ils vivent ces situations pour pouvoir se préparer. Dans le passé, les sélections n’avaient pas forcément vécu ce genre d’expérience et on a eu les résultats que l’on connaît. En tout cas, j’ai bien apprécié le fi ghting mood et le fi ghting spirit des joueurs», reconnaît Didier Moutou qui tient à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que la compagnie SALT qui a fait de ce déplacement une réalité.

Pour les sélections finales de douze éléments, elles seront définitives après le passage d’une équipe écossaise, du 4 au 14 juin prochain. «Nous sommes encore au stade de présélection, il y a toujours une marge de manoeuvre avant de soumettre la liste finale», fait ressortir Didier Moutou. Ensuite, les deux sélections mettront le cap sur la Chine du 25 juin au 10 juillet pour la touche fi nale avant les Jeux des îles de l’océan Indien.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires