Barclays League : 21e journée - Pamplemousses SC virtuellement champion

Avec le soutien de

Le champagne est déjà au frais et prêt à être sablé du côté des Nordistes. Pamplemousses SC peut d’ores et déjà se préparer à célébrer le deuxième titre de champion de son histoire, après celui acquis en 2006/07. La bande à Henri Spéville a fait un pas de géant vers le sacre hier soir au stade de Bambous, en dominant son challenger direct, l’ASPL 2000, sur le score de deux buts à un Sauf catastrophe, la couronne ne pourra pas échapper à Pamplemousses.

Dans le match décisif pour le titre, le club du Nord n’a pas raté le coche contre l’ASPL 2000, prenant ainsi sa revanche sur un adversaire qui l’avait battu lors de la manche aller. Avec quinze points d’avance sur les Portlouisiens, les Nordistes n’ont besoin qu’un d’un tout petit point pour s’assurer du sacre.

Avec une différence de buts largement favorable, Pamplemousses a toutes les raisons de commencer à jubiler. Une ambiance qui a, d’ailleurs, prévalu dans les vestiaires après le coup de sifflet final même si l’entraîneur ne crie pas pour autant victoire pour le moment. « Une fois le titre en poche définitivement, on fera la fête comme il se doit », confie sereinement Henri Spéville.

Le gardien expulsé

Chose qui risque fort probablement de se produire dès ce dimanche lorsque Pamplemousses SC croisera le fer avec la lanterne rouge, l’USBBRH, à Belle-Vue. Ce succès sur l’ASPL 2000, les Nordistes l’ont forgé sur une histoire de coup franc directs. Le premier de Colin Bell à la 37e minute et le deuxième par Frédéric Chavry à la 55e après que le club de la capitale a réduit la marque deux minutes après la pause par le malgache Olivier.

Le tournant de cette rencontre aura été défi nitivement l’expulsion vraiment bête du portier de l’ASPL 2000. Nicolas Raynal est entré dans une colère sur le but de Colin Bell, injuriant ses défenseurs. Un comportement qui lui a valu le carton rouge. « On avait le match en main. L’expulsion de notre gardien a changé les données. Néanmoins, les joueurs ont fait un bon match et l’adversaire aussi. Le titre est perdu et mes félicitations vont à Pamplemousses», concède le coach de l’ASPL, Fidy Rasoanaivo.

Dans les autres matches du jour, on retiendra plutôt la bataille contre la relégation. Les duels importants entre les candidats pour le maintien n’ont livré ni vainqueur ni vaincu. Du coup, c’est pratiquement le statu quo. L’USBBRH doit commencer à se faire de gros soucis. Cet après-midi, Etoile de l’Ouest a une belle carte à joueur dans le derby de la région contre l’ASVP.

En cas de succès, l’équipe de Bambous pourrait s’éloigner de la zone rouge.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires