Badminton- Nouveaux entraîneurs: Stéphan Beeharry et Gilles Allet à la barre

Avec le soutien de

Le plus gros travail pour Stéphan Beeharry et son collègue demeure la préparation des badistes en vue des Championnats d’Afrique Seniors qui auront lieu en avril 2014 au Botswana.

Après le limogeage du DTN malaisien Nanta Kumar Tarbadas au sortir des Championnats d’Afrique Senior qui s’étaient tenus à Maurice le mois dernier, Stéphan Beeharry et Gilles Allet ont été appelés par l’Association mauricienne de badminton (AMB) pour entraîner la sélection nationale mauricienne en attendant que la fédération trouve un nouveau coach.

L’objectif des deux entraîneurs sera de préparer les badistes en vue des prochains Championnats d’Afrique Senior qui se tiendront en avril 2014 au Botswana.

«La fédération nous a convoqués samedi le 7, Gilles (Allet) et moi ainsi que les joueurs pour nous faire part de leur volonté de nous confier l’entraînement de la sélection nationale sur une base temporaire en attendant qu’elle trouve un nouveau coach. Avec le départ du DTN malaisien, la fédération ne voulait pas que les badistes arrêtent leurs entraînements et la préparation en vue des Jeux des îles de 2015 jusqu’à l’arrivée d’un nouveau coach»,explique l’un des deux entraîneurs, Stephan Beeharry, en poste depuis le lundi 11. Si les seniors sont, pour la plupart, présents aux entraînements, il n’en est pas de même pour les juniors. «Plusieurs d’entre eux sont bloqués à cause de leurs examens de SC et HSC, donc nous essayons de trouver un bon planning pour eux afin qu’ils ne manquent pas les entraînements», ajoute-t-il.

Le gros défi des deux entraîneurs sera de préparer les badistes pour les prochains Championnats d’Afrique Senior qui se tiendront en avril 2014 au Botswana. «D’après mes calculs, nous n’aurons que cinq mois de préparation. Cette année, les Championnats d’Afrique avaient été repoussés jusqu’en août à cause d’un problème d’organisation mais pour 2014, ces Championnats devront se tenir en avril. Cela nous laisse une courte période de préparation, donc nous devrons reprendre sur le travail physique et musculaire et enchaîner rapidement sur la vitesse et le travail technique», explique Stephan Beeharry.

Outre la préparation pour ces championnats, le budget prévu pour ce déplacement sera un souci majeur. «Il est difficile d’envisager que nous pourrons faire le déplacement avec six filles et six garçons cette fois-ci. Tout dépendra du budget de la fédération et celui attribué par le MJS», précise-t-il encore.

A noter que les entraînements se poursuivent au centre national de badminton à Rose-Hill en attendant le début des travaux de rénovations.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires