Bérenger : la police doit redoubler ses efforts contre les crimes envers les touristes

Avec le soutien de

Le chef de l’Opposition et leader du Mouvement Militant Mauricien appelle la police à redoubler ses efforts afin de prévenir les crimes envers les touristes. Il estime que ces drames nuisent à l’image du pays.

Commentant l’assassinat de la jeune touriste irlandaise, Michaela Harte, à l’hôtel Legends, le leader de l’Opposition et du Mouvement Militant Mauricien, Paul Bérenger, lance un appel à la police de redoubler ses efforts, afin d’arrêter les agressions et les vols dont sont victimes les touristes.

«Il ne faut pas sous-estimer les dégâts causés par ce drame à l’image du pays. On connait l’impact que cela a eu en Irlande, en Grande Bretagne et dans d’autres pays en général», a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse du MMM, ce samedi 15 janvier, à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis. Paul Bérenger n’est pas satisfait de la façon dont le dammage control a été géré par les autorités mauriciennes. «Il faut de meilleures compétences, de meilleurs services de relations publiques et un meilleur exercice de marketing», dit-il. Le leader des mauves insiste qu’il ne faut pas qu’un autre incident (de ce genre) se produise, car les répercussions seraient alors «très graves» pour Maurice. De plus, il tient à présenter ses sympathies à la famille endeuillée.

Interrogé sur l’intention du chef du gouvernement de relancer, depuis ce crime, son projet de réintroduction de&nbsp la peine capitale,&nbsp Paul Bérenger&nbsp répond : «C’est déplorable. Au lieu de se concentrer sur le vrai problème, il parle de peine de mort. Mais cela résoudra rien». Paul Bérenger est d’avis que le moyen le plus efficace pour décourager le crime, c’est que les criminels soient arrêtés rapidement&nbsp et que ces derniers en soient avertis et puissent craindre de commettre l’irréparable.&nbsp&nbsp

Le leader de l’Opposition&nbsp revient aussi sur l’accident de la route qui a fait onze morts, dont dix Bangladeshis et un Mauricien, mercredi dernier (12 janvier) à Providence. Aux familles endeuillées, il a présenté ses condoléances. Il demande aussi aux Mauriciens de «continuer d’apporter leur soutien et leur solidarité&nbsp aux&nbsp familles des victimes».

Paul Bérenger a par ailleurs&nbsprappelé que&nbsp dernièrement, et ce pour la première fois, des pirates somaliens ont approché un bateau de croisière qui avait quitté Maurice en direction de Mombasa. Le leader du MMM affirme que «le gouvernement doit pouvoir bien gérer tout ça».

En ce qui concerne l’énergie et l’eau, Paul Bérenger soutient que «l’Etat ne doit plus perdre de temps». Le leader du parti du cœur se dit soulagé que le gouvernement ait finalement décidé d’abandonner le projet CT Power, «un projet infecte que le MMM n’a pas cessé de dénoncer», rappelle-t-il. Toutefois, selon lui, il est l’heure d’aller de l’avant, par exemple, sur la base des propositions du MMM, de mettre en place une centrale de charbon, dotée d’une&nbsp technologie de pointe, en incluant sur le même site la production d’énergie solaire par voie photovoltaïque. Aussi, lancer un projet de dessalement de l’eau de mer pour faire face à la pénurie de l’eau qui frappe le pays depuis des mois.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires