Bérenger fustige le PTr et salue le rôle de SAJ dans les négociations pour l’indépendance

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition s’est une nouvelle fois montré très critique envers le Parti Travailliste de sir Seewoosagur Ramgoolam. Il a vanté le rôle de sir Anerood Jugnauth lors des négociations en faveur de l’indépendance dans les années 1960.

C’était lors du lancement d’un projet visant à rendre hommage à l’ancien ministre Gunnoo Gungaram ce dimanche 7 août. Le Vitho Centre, engagé dans le développement culturel et social de la communauté marathie, s’est fixé comme objectif de rendre hommage à ce politicien issu de cette communauté en lui consacrant un buste qui sera exposé à Cascavelle.

Paul Bérenger a fait, à cette occasion, un exposé sur la vie de ce membre de l’Independent Forward Block (IFB), qui a côtoyé pendant de nombreuses années les frères Bissoondoyal, Basdeo et Sookdeo. Lors de son intervention, le leader de l’opposition a été très sévère envers le PTr au temps de SSR. Il a fait le parallèle avec ce qu’il qualifie de vrai PTr au temps des Maurice Curé, Emmanuel Anquetil et Guy Rozemont.

Paul Bérenger a rappelé que SSR était contre l’indépendance jusqu’en 1959 et que ce sont les frères Bissoondoyal avec, entre autres personnalités, Gunnoo Gugaram, qui ont mené ce combat depuis la fin des années 1930.

A l’époque, les frères Bissoondoyal animait le mouvement Jan Andolan qui subissait la répression coloniale, « avec un courage exemplaire » a précisé Paul Bérenger. Il a également mis l’accent sur le fait que SSR était considéré à son retour à Maurice comme l’homme des Anglais.

Il a fustigé « certaines personnes » du PTr en particulier qui essayent, selon lui, d’escamoter un pan de notre histoire et de gommer la contribution de l’IFB dans le combat pour l’indépendance.

Il en a profité pour rendre hommage au président de la République, sir Anerood Jugnauth, député de l’IFB en 1965, qui a joué un rôle important en faveur d’un soutien inconditionnel de son parti au projet d’indépendance.

« Il faut reconnaître le rôle clef qu’a joué SAJ à Lancaster House en Angleterre en 1965 », a-t-il précisé.

Il s’est dit heureux que le Vitho Centre ait choisi d’honorer la mémoire de Gunnoo Gugaram. Paul Bérenger a refusé de commenter l’actualité politique pour ne pas associer cette page historique à la politique partisane au remue-ménage actuel.
Le buste de ce politicien sera dévoilé dans les mois à venir à Cascavelle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires