Bérenger affirme que la NIU prédit une courte victoire de l’Alliance du Cœur

Avec le soutien de

L’Alliance du Cœur est confiante qu’elle se dirige vers une belle victoire aux élections. Son leader, Paul Bérenger, s’appuie sur des informations qu’il aurait reçues récemment de la National Intelligence Unit* (NIU) pour avancer que l’Alliance de l’Avenir se fera battre, le 5 mai 2010. (*Service de renseignements)

«L’Alliance du Cœur s’est consolidée dans toutes les composantes de notre nation arc-en-ciel… Il y a une frange de l’électorat qui nous revient parce qu’elle ne croit plus dans les promesses de Navin Ramgoolam et de Rashid Beebeejaun… Il y a surtout une masse silencieuse dont le vote sera déterminant…», lance Paul Bérenger, lors d’une conférence de presse, à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis, en ce 3 mai.

« Navin Ramgoolam a montré des signes de faiblesse le 1er mai…&nbsp La National Intelligence Unit anticipe la victoire de l’Alliance du Cœur, soit 30-30, 31-29 ou 32-28. Ca veut dire que l’Alliance de l’Avenir pu gagne ene bate bœuf pu eleksyons !», soutient Paul Bérenger, entouré par tous les candidats de l’Alliance du Cœur pour ce dernier point presse avant les élections. Il affirme qu’il prépare déjà les élections municipales.

Le leader de l’Alliance du Cœur revient aussi sur son meeting du 1er mai.&nbsp «Nous avons revécu 82. Il y avait une intensité émotionnelle extraordinaire. Les messages que nous avons passés étaient historiques. La prise de parole de Cassam Uteem était le dernier clou dans le cercueil de l’Alliance de l’Avenir… Nous avons réussi malgré le boycott de la CNT. Même si celle-ci a mis quatre fois plus d’autobus à la disposition de l’Alliance de l’Avenir», déclare-t-il.

Paul Bérenger est d’avis que Navin Ramgoolam, leader de l’Alliance de l’Avenir a lui, par contre, «montré un signe de faiblesse et fait un aveu de défaite lors de son meeting du 1er mai quand il a dit qu’il contesterait les candidatures de Sanjeet Fowdar et Josique Radegonde, alors que nous sommes à la veille des élections».

Il désapprouve ce que Navin Ramgoolam aurait dit à Nita Deerpalsing quand son micro ne fonctionnait pas. «Cela montre la nervosité de Navin Ramgoolam parce qu’il sait qui li pe alle perdi», commente le leader de l’Alliance du Cœur. Il tient à préciser que ce n’est que la «grossièreté habituelle» dont fait preuve le leader de l’Alliance de l’Avenir, même au Conseil des ministres.

Toutefois, Paul Bérenger déplore «le silence de la MBC» sur cette affaire.

«Si c’était moi, Paul Bérenger, qui avait dit une telle chose,&nbsp la MBC ne m’aurait pas raté. Elle en aurait même fait un massala communal», ironise-t-il.

L’Alliance du Cœur tient trois meetings à la même heure (16h30) en cet après-midi du 3 mai : un à La Louise, l’autre à Plaisance à Rose-Hill, ainsi qu’un à la rue Dr Reid à Beau-Bassin. Paul Bérenger se produira à chacun de ces meetings.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires