Bérenger: «Nous allons voir d’ici la fin de la semaine ce que le PMSD compte faire»

Avec le soutien de

La conférence de presse en solo du leader du MMM, ce 2 septembre, était consacrée aux thèmes que développera ce parti. Pressé de questions, il est revenu sur sa position par rapport à Maurice Allet, leader du PMSD.

«Nous allons voir d’ici la fin de la semaine ce que le PMSD compte faire, où ses dirigeants veulent se positionner», déclare Paul Bérenger, suite à la nouvelle rencontre entre Maurice Allet et le leader du PMXD, Xavier Luc Duval, en la présence du père Jocelyn Grégoire, président de la Fédération des créoles Mauriciens.

Si on avait espéré un dénouement à la tension entre le MMM et le PMSD, il faudra repasser. Bérenger affirme toujours que son parti se donne un temps d’observation. «Nous savons exactement où nous voulons nous rendre. Nous allons aux élections sur la base de notre programme avec l’Union Nationale (UN) et nous verrons, d’ici la fin de la semaine, si nous serons toujours avec le PMSD ou non, selon ce qu’ils décideront. Je ne fais durer aucun suspense. Je joue cartes sur table», souligne, à cet effet, Paul Bérenger.

Ce dernier précise, en outre, que l’alliance entre le MMM et l’UN est «bien solide» et que les deux partis s’entendent sur quasiment tous les points discutés. Il profite de l’occasion pour commenter sur la liste des candidats de l’alliance. «Je n’hésiterai pas à utiliser le terme de candidats phares… Il y aura, au niveau des individus, des candidats chocs. Il y aura une équipe extraordinaire. Il en sera de même de l’action politique que nous comptons mener. Certains ont d’ailleurs compris le sens de cette action. Certains analystes ont compris pas mal de choses… C’est un travail de fourmi politique et je sais les résultats qu’il portera. Je ne bluffe pas là-dessus», assure le leader du MMM.

Paul Bérenger a développé, lors de la conférence de presse, cinq points, les cinq choix clés qui formeront l''''ossature du programme du MMM aux prochaines élections générales. Parmi les thèmes évoqués: la réforme du système électoral, une législation sur le financement des partis politiques, restaurer la confiance et la discipline au sommet de l’Etat, pleine compensation salariale annuelle, assurer la démocratisation du système éducatif, construction de logements sociaux, ouvrir les postes aux sommets de l’Etat aux gens compétents et non en fonction de leur appartenance ethnique, combattre la fraude et la corruption, et œuvrer en faveur de l’unité nationale…

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires