Bérenger : «Depuis la présentation du budget, il y a une cascade d’augmentations des prix»

Avec le soutien de

Le leader&nbsp du Mouvement Militant Mauricien (MMM), Paul Bérenger déplore la hausse des prix, qui selon lui, fait suite au budget présenté Pravind Jugnauth. Il a fait une déclaration dans ce sens lors d’un point de presse, à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis, ce samedi 11 décembre.

«C’est une cascade d’augmentations depuis que Pravind Jugnauth a présenté son budget. Cela a commencé avec l’annonce de la hausse du prix de l’électricité et maintenant le prix du ticket d’autobus augmente de 20%. Je pressent également la hausse du prix de l’eau», affirme Paul Bérenger.

Le leader de MMM ne mâche pas ses mots en décrivant les décisions budgétaires du ministre des Finances. «Pravind Jugnauth est un incompétent c’est la première fois que je vois à quel point nous avons des rigolos en tant que ministre», lance-t-il.

Paul Bérenger fait également ressortir que c’est la première fois qu’un ministre des Finances et le gouverneur de la Banque centrale affichent deux chiffres différents concernant le taux d’inflation.

«Pravind Jugnauth a annoncé que le taux d’inflation serait de 2, 7%. Et&nbsp Rundheersing Bheenick soutient que l’inflation sera de 5, 7%. Cela veut dire que la compensation salariale a été basée sur des chiffres erronés. D’ailleurs, nous voyons que la compensation ne représente rien fasse à cette enchainement de hausse de prix», déclare Paul Bérenger.

De plus, Paul Bérenger a également fait mention du dossier d’Air Mauritius. Le MMM s’interroge sur la nomination de Soobhiraj Bungsraz à la tête de la compagnie d’aviation nationale. «C’est bon de se demander qui a offert ce poste à Soobhiraj Bungsraz?» , s’interroge Paul Bérenger.

Selon lui, il est hors de question que André Viljoen, le numéro deux de Air Mauritius occupe le poste de Chief Executive Officer. «Je n’ai rien contre lui mais autant qu’il continue à occuper son poste de Financial Officer. J’ai consulté ses exploits au sein du South African Airways. Il a fait encourir des pertes énormes à la compagnie sud africaine, en 2002. Il est de mon devoir d’en informer la population», soutient le leader de MMM.

D’ailleurs, c’est dans ce même élan que le leader de MMM formule une demande au Premier ministre pour que ce dernier fasse un appel à candidatures pour choisir le remplaçant de Soobhiraj Bungsraz.

Lors de ce point de presse, il a aussi été question de la situation au sein des municipalités. «Je demande à Navin Ramgoolam qu’il place des administrateurs apolitiques à la tête des municipalités», lance le député Bérenger.

Le cas de Rehana Ameer a aussi été sujet à un commentaire de Paul Bérenger. Selon lui, le Premier ministre continue à tolérer des oppresseurs à la tête des corps paraétatiques. «C’est dégoutant. Navin Ramgoolam tolère les actions répressives de Dan Callikan. Il faut que justice soit faite dans le cas de Rehana Ameer», soutient-il.

D’ailleurs, le leader du MMM affirme qu’il souhaite rencontrer le Premier ministre prochainement pour lui parler de trois dossiers, notamment celui des Chagos, de la situation à Madagascar et les relations avec La Réunion.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires