Bérenger : « Nous avons fait appel à SAJ pour provoquer des élections anticipées »

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) s’est exprimé sur les raisons qui ont poussé son parti à faire appel à l’ancien président de la République, Sir Anerood Jugnauth (SAJ). Paul Bérenger indique que cela a été fait pour provoquer des élections générales anticipées.

Paul Bérenger est d’avis que le MMM seul aurait pu remporter les élections dans une lutte à trois. Toutefois, il aurait fallu attendre les élections générales en 2015, indique-t-il. Or, le leader de l’opposition estime que le pays a besoin d’élections générales anticipées. « Nous avons fait appel à Sir Anerood Jugnauth, afin de provoquer des élections avant 2015 », a-t-il déclaré le mardi 10 avril 2012, lors d’une réunion nocturne de mobilisation au centre municipal de St-François à Plaine-Verte, en vue du meeting du 1er mai. Tous les élus de Port-Louis ainsi que des agents étaient présents.

« Nous devons sauver le pays et désinfecter toutes les municipalités du pays. La crise économique aura des répercussions plus graves prochainement, et il n’y a que le MMM qui dispose d’une équipe avec les compétences économiques nécessaires pour sauver le pays du précipice », a-t-il fait ressortir.

Le leader des mauves a aussi avancé qu’en cas d’élections anticipées, son parti ainsi que le Mouvement Socialiste Militant (MSM) remporteraient facilement les 60 sièges, « à condition de placer les bons candidats dans les bonnes circonscriptions. Mon expérience me dit que le gouvernement se retrouve dans la même situation qu’en 1982 », a-t-il poursuivi.

Paul Bérenger soutient qu’il fera bientôt la lumière sur plusieurs dossiers dont ceux liés à la State Trading Corporation (STC) et Air Mauritius. « Ramgoolam saura de quel bois je me chauffe », a-t-il affirmé. Au même moment un membre de l’assistance a lancé « mett Navin Ramgoolam dan prison ». Paul Bérenger a alors répondu : «Ce n’est pas impossible ».

Le chef&nbsp de l’opposition a lancé un appel à l’assistance pour qu’elle se déplace en masse pour le meeting du 1er mai. « Je ferai pas mal de révélations, alors que Sir Anerood vous promet des surprises sur l’épisode de Roches-Noires », a-t-il annoncé, en se référant au vol perpétré dans le campement de Navin Ramgoolam dans ce village du Nord.

Au sujet de la présentation du discours programme qui sera faite le lundi 16 avril, Paul Bérenger a confirmé que le MMM boycottera cette séance parlementaire.

Auparavant les élus de Port-Louis : Veda Balamoody, Ariane Navarre-Marie, Jean-Claude Barbier, Adil Ameer-Meea, Joe Lesjongard et Reza Uteem ont à tour de rôle fustigé l’incompétence du gouvernement. Ils considèrent que le pays doit à tout prix être « libéré de Navin Ramgoolam ».
&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires