Bérenger : « Le MMM a un devoir moral envers sir Anerood Jugnauth »

Avec le soutien de

Le leader mauve a indiqué au comité central de son parti qu’il est du devoir du Mouvement militant mauricien (MMM) de ratifier la réédition de l’alliance MSM-MMM de 2000, car sir Anerood Jugnauth a abandonné son poste de président.

« Nous avons un devoir moral envers sir Anerood Jugnauth en faisant de sorte que l’Assemblée des délégués ratifie le remake de 2000. » C’est en ces termes que le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, s’est adressé au comité central de son parti, le jeudi 12 avril.

Le leader du MMM est revenu sur les principes de la réédition de l’alliance conclue avec le Mouvement socialiste militant (MSM) en 2000. Il a parlé de l’absence de candidats du Sun Trust à la prochaine législative dans la circonscription No. 17 (Curepipe/Midlands). Et probablement au No. 1 (Port-Louis – Ouest/GRNO) où les mauves ont leurs assises.

Paul Bérenger a ainsi évoqué la nécessité que l’Assemblée des délégués du MMM, qui se réunit le samedi 14 avril, à Belle-Rose, ratifie cette alliance par un vote massif. Vu que sir Anerood n’a subi aucune pression pour quitter la présidence, il est du devoir de cette instance de lui accorder un soutien, a-t-il fait ressortir.

Au départ, c’est un vote à main levée qui est privilégié. Mais si les délégués sont en majorité contre cette alliance, un vote à bulletins secrets sera alors organisé. Branche par branche.

Une fois l’alliance acceptée, annonce Paul Bérenger, sir Anerood va prendre la suite des opérations : en mettant le gouvernement en minorité.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires