Bérenger: « Il faut une ligne de communication avec nos adversaires pour éviter tout dérapage»

Avec le soutien de

Le leader l’Alliance du Cœur conseille à ses partisans de communiquer avec le camp opposé pour prévenir les dérapages. Il leur a aussi demandé de condamner tout acte de violence même s’il vient de ses rangs.&nbsp&nbsp


Le leader de Mouvement Militant Mauricien (MMM) a lancé un nouvel appel au calme, à une semaine du scrutin. C’était lors du meeting de L’Alliance du Cœur à la rue Chasteauneuf, à Curepipe, ce mardi 27 avril.&nbsp

Paul Bérenger commentait les incidents qui avaient eu lieu à Curepipe, dans la nuit du samedi 24 avril. L’adjoint au maire, Ben Dyall a été sérieusement blessé après une bagarre avec des activistes mauves.

«Il faut établir une ligne de communication avec nos adversaires dans chaque circonscription pour éviter tout dérapage. Il faut condamner tout acte de violence, même s’il vient de nos rangs», a demandé à ses partisans, le leader de L’Alliance du Cœur.

Paul Bérenger a fait une nouvelle promesse électorale à Curepipe, ce mardi 27 avril. Elle concerne, cette fois-ci, les policiers. Il a donné la garantie que les exercices de promotion au sein de la force policière, restés en suspens depuis presque un an, seront effectués immédiatement après son éventuelle arrivée au pouvoir.

Le leader des Mauves a, également, commenté le début des émissions télévisées, le lundi 26 avril, sur les chaines de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Bérenger estime que ses adversaires ont pris un très mauvais départ à la télévision. «La performance des trois leaders de L’alliance de L’avenir n’a fait qu’augmenter notre avance sur le terrain», se réjouit Paul Bérenger.

Commentant le programme électoral de l’Alliance de l’Avenir, Paul Bérenger a trouvé que&nbsp c’est un «véritable certificat d’incompétence». Il estime que projet de gouvernement de ses adversaires est en contradiction avec leurs actions

«Tout ce qu’ils n’ont pas fait au cours de ses cinq dernières années, ils promettent qu’ils vont le faire maintenant. Et tout ce qu’ils ont fait durant cette période, leur programme consiste à le défaire», affirme Paul Bérenger.


Le leader du&nbsp MMM a aussi présenté sa candidature au poste de Premier ministre comme un événement historique, qui ouvre la porte à plus de méritocratie dans les différentes sphères de la société. «Cela permettra à la prochaine génération de construire une île Maurice digne de son histoire», déclare Paul Bérenger avec une pointe d’émotion.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires