Autorité défiée : Le Speaker expulse l’ex-ministre Showkutally Soodhun de l’hémicycle

Avec le soutien de

Séance houleuse à l’Assemblée nationale, le mercredi 16 novembre. L’ex-ministre de l’Industrie Showkutally Soodhun (à dr.) a été expulsé de l’hémicycle pour avoir défié l’autorité du Speaker (à g).

La tension était palpable, en fin d’après-midi du mercredi 16 novembre, à l’Assemblée natiuonale, pendant les débats budgétaires. L’intervention de la députée du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Maya Hanoomanjee a été marquée par une altercation entre Showkutally Soodhun et le ministre du Travail, Shakeel Mohamed.

Dans un premier temps, ce dernier était très remonté après que la députée du MSM l’eut accusé d’avoir fait de graves allégations à l’encontre du président de la République, sir Anerood Jugnauth, lors de la séance parlementaire du samedi 12 novembre. Shakeel Mohamed devait alors expliquer qu’il avait simplement repris un discours du leader de l’opposition, Paul Bérenger.

Le deuxième incident est survenu un peu plus tard, lorsque le Speaker, Kailash Purryag, a rappelé à l’ordre Maya Hanoomanjee, estimant que l’orientation de son intervention ne respectait pas le cadre des débats budgétaires. Le député du MSM Showkutally Soodhun est alors intervenu pour exprimer son mécontentement.

Kailash Purryag a alors demandé à Showkutally Soodhun de se calmer. Ce qu’a refusé de faire le député du MSM. « C’est injuste ! » a-t-il lancé au Speaker. Et ce dernier de répliquer : « Si vous ne vous calmez pas, je serai obligé de vous expulser. » Comme il continuait à défier l’autorité du Speaker, Showkutally Soodhun a finalement été prié de quitter l’hémicycle.

Par la suite, Maya Hanoomanjee a poursuivi son discours, mais les confrontations entre les députés du MSM et ceux du Parti Travailliste se sont poursuivies, notamment entre Mahen Jhugroo et le ministre de l’Agro-industrie, Satish Faugoo.

Lors de son intervention, plusieurs fois interrompue, l’ex ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, a déploré que les patients atteints de cancer doivent encore aller à l’hôpital Jeetoo pour se faire soigner. « Rien n’a été proposé pour ces patients dans le budget », a-t-elle martelé.

Elle s’est également interrogée sur le projet du gouvernement de construire six nouveaux abris pour les enfants démunis. « Qu’en sera-t-il des services qui seront fournis dans ces centres ? » a-t-elle lancé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires