Augmentation des prix : Pravind Jugnauth dit craindre une explosion sociale

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), a longuement commenté la situation économique. Pravind Jugnauth estime que « le gouvernement est en train de privilégier les capitalistes au détriment de ceux se trouvant au bas de l’échelle. »

Le pays est au bord d’une explosion sociale. C’est en tout cas ce que pense le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth. Selon lui le gouvernement serait en train de favoriser&nbsp les capitalistes, pendant que ceux se trouvant au bas de l’échelle sont en train de faire face à plusieurs augmentations. « Le gouvernement abolit la taxe sur les dividendes et il augmente le prix du tarif d’eau par 38%, et nous savons tous que ce sont les plus démunis qui vont le plus souffrir de ces augmentations », a-t-il indiqué lors de sa conférence de presse, ce samedi 28 janvier.

Le leader du parti soleil, n’a pas manqué de fustiger le gouvernement pour&nbsp ce qu’il appelle «sa piètre&nbsp performance dans le secteur de l’économie». L’ancien ministre des Finances considère que l’équipe gouvernementale de Navin Ramgoolam regroupe de personnes incompétentes.

« Alors que le ministre des Finances, Xavier-Luc-Duval se vantait de la situation économique après la présentation de son budget en novembre, nous constatons qu’il a subitement changé de langage. Il reconnaît aujourd’hui que le pouvoir d’achat est à la baisse » a affirmé Pravind Jugnauth.

Le leader du MSM prévoit que la croissance devrait descendre jusqu’à 2.9 % en 2012. « C’est d’ailleurs ce qu’est aussi en train de prévoir le Fonds Monétaire Internationale (FMI) », a-t-il ajouté. Il a aussi critiqué le gouvernement pour son manque d’initiative. Selon lui l’Etat est en train de passer à côté de plusieurs opportunités, en refusant de se tourner vers les pays émergents tels que la Chine, l’Inde, ou encore la Russie. « Tout cela relève de l’incompétence », s’exclame-t-il.

La réforme électorale a aussi été évoquée par le leader du MSM. Pravind Jugnauth s’est une fois de plus prononcé en faveur d’une réforme électorale, qui à son avis, devrait toutefois prendre en considération les points suivants : La stabilité politique, la représentativité féminine, ainsi que l’harmonie intercommunautaire.

L’ancien ministre des Finances a cependant déploré la manière de faire de Navin Ramgoolam au sujet du rapport rédigé par le Pr Carcassonne. « Le Premier ministre n’a toujours pas commenté les conclusions de ce rapport. Cela est révoltant », estime-t-il.

Pravind Jugnauth a réclamé que le gouvernement rende public le montant investi pour la rédaction de ce rapport.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires