Au Parlement mardi: le Premier ministre invité à s’expliquer sur la réforme électorale

Avec le soutien de

La tranche des travaux parlementaires consacrée aux questions réservées au Premier ministre devra être l''''occasion pour Navin Ramgoolam (photo) de préciser sa position sur la réforme électorale. La récente condamnation de&nbsp la direction de la MBC, les Chagos, le fonctionnement de la police seront également au menu de la Prime Minister''s Question Time (PMQT) du mardi 8 mai 2012.

L''Assemblée nationale reprend ses travaux, le mardi 8 mai 2012, après quatre mois de congé. Le Premier ministre sera invité à se prononcer sur le sujet sensible de la réforme électorale et plus particulièrement sur le rapport du professeur Carcassonne.

C''est le député Kavy Ramano qui demandera, dans un premier temps, à Navin Ramgoolam de reveler le montant des dépenses encourus pour la production du rapport Carcassone. Il faut dire que l''étude et les recommandations du professeur Carcassonne et de ses deux assesseurs européens qui ont rapidement rejoint un fond de tirroir au bureau du Premier ministre sont depuis restées très loin des dédats.

Quant au chef du gouvernement qui a commandité le rapport, il n''a jamais vraiment donné son opinion sur les conclusions du professeur Carcassonne. Entre temps le dédat a tourné autour de la formule proposé par le mouvement militant mauricien (MMM) et de Rama Sithanen, expert local en système électoral. Navin Ramgoolam sera, juste, appelé à donner son opinion sur les conclusions du rapport Carcassonne.

Sur ce même thème, Navin Ramgoolam répondra ensuite à une question du député mauve Adil Ameer Meea sur la position de son gouvernement face au combat juridique de Rezistans ek Alternativ et Blok 104. Ce mouvement politique consteste la déclaration obligatoire de l''appartenance communautaire imposée à tout citoyen souhaitant se porter candidat à la députation. Le député du MMM veut, entre autres, connaître les dépenses consenties par l''Etat pour contester l''appel interjeté par le mouvement politique auprès du Privy Council.

Le Whip de l''opposition Rajesh Bhagwan s''intéressera, lui, à la condamnation à l''amende du directeur de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) par la Cour industriel. Dan Callikan a été trouvé coupable de non respect de la loi dans le procès intenté par le ministère du Travail et des Relations industrielles suite au licenciement de la syndicaliste Rehana Ameer.

Deux autres questions sont inscrites au PMQT au nom de Rajesh Bhagwan pour cette première séance parlementaire de l''année. Elles concerneront la nomination de Bijaye Madhoo à la&nbsp présiddence du Mahatma Gandhi Institute et les dépenses encourus dans le cadre du 35eme anniversaire de la Mauritius Ports Authority (MPA).

Le dossier des Chagos sera aussi au menu du PMQT. La députée Arianne Navarre-Marie cherchera à connaître la position du gouvernement sur la récente proposition du All Party Parliamentary Group de la Grande-Bretagne. Le président de ce group a, en effet, écrit officiellement au Foreign Secretary de son pays pour lui demander d''enclecher les procédures nécessaires en vue de faire inscrire l''Archipel des Chagos sur la liste des patrimoine culturel et naturel de l''UNESCO.

Alan Ganoo et Veda Baloomoody interrogeront, eux, le Premier ministre sur le fonctionnement de la police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires