Au CCID: Cehl Meeah nie les propos de Nita Deerpalsing et réclame son arrestation

Avec le soutien de

Le leader du Front solidarité mauricien (FSM), Cehl Meeah, a été brièvement entendu au «Central Criminal Investigation Department»(CCID) dans le cadre d’une plainte de Sir Anerood Jugnauth contre Nita Deerpalsing. Il réclame l’arrestation de la députée rouge.

«J’ai demandé l’arrestation immédiate de Nita Deerpalsing. Dans mon cas, la police m’a arrêté, il faut agir de la même manière dans le cas de cette dernière», a déclaré Cehl Meeah à la presse, ce jeudi après-midi 10 janvier. Convoqué par le CCID, le leader du FSM a passé une demi-heure aux Casernes centrales, dans le cadre de l’ouverture d’une enquête sur la plainte de Sir Anerood Jugnauth pour diffusion de fausse nouvelle. Dans une brève déposition, il a catégoriquement nié les accusations

Le 3 décembre dernier, en pleine campagne, lors des élections municipales, le leader du Remake 2000 avait déposé une plainte contre Nita Deerpalsing, qui affirmait qu’il aurait rencontré Cehl Meeah en treize occasions avant que ce dernier ne fasse des allégations contre le ministre Hervé Aimée.

Sir Anerood Jugnauth avait nié ces dires et reprochait à Nita Deerpalsing d’avoir tenu des propos mensongers. Le CCID a ouvert une enquête sur cette affaire de diffusion alléguée de fausses nouvelles par la directrice de communication du Parti travailliste (PTr).

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires