Athlétisme - Rencontre de préparation samedi à Bambous : Jessika Rosun réalise les minima des Jeux de la Francophonie

Avec le soutien de

Le stage effectué par Jessika Rosun en Afrique du Sud du 20 février au 4 mars porte ses premiers fruits. La lanceuse de 22 ans a volé la vedette samedi au javelot lors d’une rencontre de préparation disputée au stade Germain-Comarmond à Bambous. Elle a réalisé 48m88 à son deuxième essai, performance synonyme de minima qualificatifs pour les 7es Jeux de la Francophonie prévus à Nice en France du 6 au 15 septembre.

Mais pas que ça puisqu’en ce faisant elle a aussi amélioré son record personnel en y ajoutant 35 centimètres. « Je suis satisfaite, pas à cent pour cent, mais satisfaite. J’améliore ma meilleure performance et je réalise les minima pour les Jeux de la Francophonie qu’il fallait refaire (Ndlr : dans l’année de la compétition). Mon ancienne meilleure performance était de 48m53 et datait des championnats de Maurice 2012 », a confié Jessika Rosun après son concours.

Elle avait une troisième raison d’être « contente », celle « d’avoir travaillé pour faire cela ». Un résultat qui est « de bon augure » pour la suite d’autant que la saison commence à peine. « Il y aura le meeting international, les championnat de Maurice et les Jeux de la Francophonie. Je vise bien plus que ça (Ndlr : 48m88), c’est normal. Je remercie Joël Sévère (Ndlr : entraîneur national), qui a toujours été là, et le Trust Fund for Excellence in Sports qui m’aide à gérer les études », a ajouté Jessika Rosun. 

L’autre performance notable d’hier a, aussi, été enregistrée au javelot par l’intermédiaire cette fois de Kerty Blaise, auteur de 60m51 à son troisième essai. Julian Sévère, dans un moins bon jour, a atteint 53m09 seulement.

Dans le volet piste, on retiendra les 3.57.33 de Paramasiven Samynaden au 1500 m, qui le situe tout de même à sept secondes du record national de Christopher Blackburn, 3.50.42, réalisées le 17 juin 1994 à Vannes. Sur la même distance, Annabelle Lascar a réussi 4.40.05.

Stéphan Buckland est sorti de sa retraite une nouvelle fois pour assurer le dernier relais au 4x100 mètres au sein de l’équipe du Centre international d’athlétisme de Maurice qui était composée d’Orwin Emilien, Baptiste Brasse et Mosito Lehata. Il a rallié l’arrivée en 42.58. Il a confié qu’il est tenté de s’aligner au départ du 100 mètres le 18 avril prochain à l’occasion du meeting international à Bambous.

De 9h15 à 14h samedi, quelque 500 jeunes ont pris part aux éliminatoires des championnats nationaux poussins et benjamins Milo. Les meilleurs se sont qualifiés pour les finales qui se dérouleront le 13 avril au stade Germain-Comarmond.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires