Athlétisme : Championnats d’Europe - Leslie Djhone retrouve l''appétit

Avec le soutien de

Si courir le ventre vide l''''a souvent mis au régime sans or, Leslie Djhone compte bien profiter des championnats d''Europe pour en finir avec les places d''honneur sur 400 m, dont les séries débutent ce mardi.

Il y a quatre ans à Göteborg, l''athlète de 29 ans d''origine ivoirienne avait, alors qu''il arrivait avec le meilleur temps de la saison, terminé troisième derrière le champion d''Europe Marc Raquil qui était alors son partenaire d''entraînement :
"Le matin, je n''avais rien pu avaler alors que Marc s''était empiffré devant moi. Moi, je me suis auto-tué en ne mangeant rien pendant deux jours ou en vomissant le peu que j''arrivais difficilement à ingurgiter", se souvient-il.

"Même si je suis un homme de championnats, le stress m''a toujours enlevé plus ou moins mes moyens", ajoute celui qui fut 4e des championnats du monde en 2003, 7e des Jeux Olympiques en 2004, 5e des championnats du monde en 2007 et des JO en 2008 puis, enfin, 8e aux Mondiaux 2009.

Aujourd''hui, Leslie Djhone a digéré sa médaille de bronze de Göteborg - "mais, j''ai mis le temps", dit-il - et semble avoir oublié qu''il avait été dans la foulée champion d''Europe du relais 4x400 sans pour autant effacer sa déception en individuel.

« Electron libre »

Aujourd''hui, l''élève de François Pépin a retrouvé l''appétit en maîtrisant son stress.

"Prendre des claques et de la maturité me permet de mieux gérer mon approche des courses. Désormais, je ne les prendrai pas dépourvu de toutes forces", dit-il.

"Ces championnats, je les aborde vraiment serein et, c''est même clair que j''ai faim", prévient-il.
Sixième temps européen de la saison en 45"25, le recordman de France en 44"46 ne se présente pas cette fois "comme un favori mais, comme un électron libre." "Je préfère largement cette appellation sans pression", dit-il.

Le Français aura fort à faire face aux jumeaux belges Kevin et Jonathan Borlée, auteur du meilleur chrono européen de la saison en 44"77, et aux Anglais Martyn Rooney (44"99) et Michel Bingham ou à l''Irlandais David Gillick (44"95).

"Contrairement à Göteborg, ce 400 m propose de la densité: nous sommes sept à avoir un record personnel en dessous de 45 secondes. D''entrée, en séries, je vais donc tomber contre un bon mais j''y suis prêt", dit-il.

A Barcelone, Leslie Djhone a aussi "le grand plaisir" de retrouver son ami de toujours et copain préféré de chambrée, le hurdler Ladji Doucouré.

"Depuis les Jeux de Pékin en 2008, à cause de ses nombreuses blessures, je ne l''avais plus eu à mes côtés. Etre avec lui m''apporte toujours beaucoup de sérénité et de motivation, un réel atout", dit-il.

(Source : Reuters)

&nbsp

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x