Assises : Un ressortissant sud-africain écope de 24 ans de prison pour possession d’héroïne

Avec le soutien de

Le Sud Africain Pieter Goosen a plaidé coupable le mercredi 25 janvier en Cour d’Assises pour possession de drogue. Il se dit prêt à témoigner contre des trafiquants dans le business. Il avait été arrêté en 2006 avec 149 grammes d’héroïne.

Le Sud-Africain Pieter Goosen a été trouvé coupable par la Cour d’Assises pour possession de drogue ce vendredi 27 janvier 2012 et devra purger 24 ans de réclusion criminelle. La juge Saheeda Peeroo qui a lu son jugement dit apprécier la coopération de l’accusé, mais évoque toutefois la gravité du délit qui lui est reproché.

Le ressortissant étranger a tenté de se racheter lors de sa déclaration en cour mercredi dernier. Il dit pouvoir aider les autorités à combattre le trafic de drogue en fournissant des informations cruciales.

Pieter Goosen a été arrêté en 2006 à sa descente d’avion. Il était arrivé à l’aéroport de Plaisance par un avion de la South African Airways en provenance de Johannesburg. Eveillant les soupçons des policiers, le Sud-Africain est approché par l’Anti-Drug &amp Smuggling Unit (Adsu) de l’aéroport et la Customs Drug Unit.

Interrogé, Pieter Goosen finit par avouer qu’il transportait de l’héroïne. Celle-ci est découverte dans la doublure de son porte-documents en cuir noir. Onze sachets d’héroïne contenant environ 1 kilo 200grammes sont découverts. La valeur marchande était estimée à l’époque à Rs 12 millions.

La brigade antidrogue avait mis en place une opération de livraison contrôlée d’au moins soixante heures. Après avoir reçu des directives d’Afrique du Sud, Pieter Goosen s’est rendu dans un restaurant du littoral Est. Mais la livraison ne se fait pas. D’autres directives sont communiquées au Sud-Africain pour qu’il se rende à Grand-Baie. Une équipe de l’Adsu de la localité est aussi mobilisée.

L’un des suspects Riyad Ramoly, qui s’était présenté au rendez-vous à bord d’une Mitsubishi Lancer, est cueilli par la police. Parweez Sakaruth, qui avait réussi à prendre la suite, est arrêté quelque temps après. Ces derniers vont aussi faire face à un procès pour trafic de drogue.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires