Assemblée régionale de Rodrigues : Nomination Day le 21 janvier et élections le 5 février 2012

Avec le soutien de

Les élections régionales à Rodrigues ont été fixées au 5 février 2012. Le Nomination Day sera le 21 janvier prochain. le writ of elections publié hier 27 décembre.

C’est décidé, les Rodriguais se rendront aux urnes, au début de l’année. La commission électorale est venue préciser que c’est le Nomination Day qui a été fixé au 21 janvier 2012 et les élections, s’il y a lieu se tiendront le 5 février 2012. Le Président de la République après avoir consulté le Premier ministre a fait émettre, dans la soirée du 27 décembre, le writ of elections.

Une confusion s’était installée en raison du libellé du communiqué de la Présidence de la République qui parle de The President of the Republic has (…) issued writs of election fixing the 21st day of election of members of the Regional Assembly.

Yousouf Dahoo, l’adjoint au Commissaire électoral explique que dans le jargon administratif, election day est le jour du dépôt des candidatures. S’il n’y a pas plus d’un candidat pour un siège, le postulant est déclaré élu. Si au contraire, il y a plus d’un candidat, à ce moment-là on organise des élections.

Donc, le 21 janvier sera le Nomination Day, la date du dépôt des candidatures et s’il y a plus d’un candidat pour un siège les élections auront lieu le le 5 février.

On se rappellera que Sir Anerood Jugnauth avait procédé à la dissolution de l’Assemblée régionale de Rodrigues (ARR) sur conseil du Premier ministre, le mercredi 14 décembre dernier, la veille de la fin du mandat de l’Assemblée Régionale de Rodrigues (ARR). Il avait un délai de 55 jours pour faire publier le « writ of election ».

Les dernières élections régionales avaient eu lieu en décembre 2006 et les élus avaient un mandat de cinq ans.
Les consultations populaires de janvier prochain seront les troisièmes sur le plan régional, après celles de 2002 marquant le début de l’autonomie.

Les leaders politiques à Rodrigues avaient souhaité des élections tôt l’année prochaine. Ils ne souhaitaient pas que la campagne électorale coïncide avec le Carême chrétien.

La campagne électorale avait connu un début « soft » avec les meetings des partis de l’opposition rodriguaise après la dissolution de l’ARR. Les choses vont s’accélérer lors des pique-niques politiques traditionnels en début d’année. Les formations politiques ont déjà prévu de présenter leurs candidats à cette occasion.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires