Assemblée nationale : Paul Bérenger s’intéresse à la production d’électricité à moyen terme

Avec le soutien de

La Private Notice Question de ce mardi 19 avril sera adressée au vice-Premier ministre, ministre de l’Energie et des Services publics, Rashid Beebeejaun. Paul Bérenger tentera de dissiper ses inquiétudes par rapport à la production énergétique pour les quatre prochaines années.

Paul Bérenger s’était dit très inquiet quant à la capacité du Central Electricity Board (CEB) de répondre à la demande croissante d’électricité à moyen terme, lors de sa conférence de presse, samedi dernier. Il interrogera ce mardi 19 avril, le ministre Beebeejaun sur les prévisions du CEB en matière de demande et de production énergétique. Une seconde partie de la PNQ sera consacrée au projet CT Power, Pointe-aux-Caves.

Quelles sont les raisons qui ont poussé le CEB à revoir à la baisse les prévisions de la demande d’électricité pour les prochaines quatre années ? La première partie de la PNQ de Paul Bérenger tentera de jeter la lumière sur les chiffres rendus publics la semaine dernière par le ministre de l’Energie et des Services publics suite à une question du député Joe Lesjongard. En effet, ces chiffres sont nettement inférieurs à ceux publiés l’année dernière, toujours en réponse à une interpellation de Joe Lesjongard.

Le leader de l’opposition reviendra ensuite sur l’annulation de la mise hors-service des veilles turbines de 30 mégawatts de la station de Saint-Louis. Paul Bérenger avait, d’ailleurs, soutenu, lors de sa dernière conférence de presse, que cette décision des autorités est la preuve que le pays serait déjà dans la zone rouge en matière de production énergétique.

Autre crainte de l’opposition, la capacité du CEB à répondre efficacement à la demande pour l’année 2012. Pour Paul Bérenger, 2012 serait «l’année de tous les dangers». «L''''entrée en opération des quatre nouveaux moteurs de 15 mégawatts chacun n''est pas envisageable avant le milieu de l''année prochaine. Au moindre retard ou cafouillage, ce sera la catastrophe», avait-il prévenu.

Il souhaite du ministre de l’Energie et des Services publics une comparaison entre la demande et la capacité de l’offre pour les six premiers mois de 2012. Le projet d’une centrale de 100 mégawatt à base de charbon à Pointe-aux-Caves, proposé par CT Power et rejeté par le gouvernement en janvier dernier, sera examiné en dernière partie de la PNQ. Paul Bérenger veut connaître les intentions du gouvernement suite à la récente déclaration du Premier ministre à l’effet que ce dossier pourrait être revu.

Le leader de l’opposition interrogera également le ministre Beebeejaun sur les intentions du gouvernement de lancer un nouvel exercice d’appel d’offres pour une centrale avec une capacité identique. Cela alors que CT Power a fait appel de la décision du gouvernement.

Toutefois, la PNQ du leader l’opposition ne devrait pas faire monter la tension entre les bancs de la majorité et ceux de l’opposition à l’Assemblée nationale ce matin. Paul Bérenger a déjà annoncé qu’il n’adoptera pas une attitude de confrontation sur ce dossier qui est, selon lui, «au-dessus de la politique partisane».

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires