Assemblée nationale : les coûts additionnels pour les chantiers publics de nouveau évoqués

Avec le soutien de

Les députés de l’opposition reviennent à la charge sur les coûts supplémentaires des projets d’infrastructures publiques. Ils s’intéresseront, la semaine prochaine, à la route Belle-Rive-Quartier-Militaire et aux projets d’assainissement des eaux usées.

Un nouveau barrage de questions est prévu sur les réclamations additionnelles des entrepreneurs sur les chantiers publics lors de la séance parlementaire du mardi 19 juin 2012. Les députés du Mouvement militant mauricien (MMM) Raffick Sorefan et Joe Lesjongard prévoient de réclamer des comptes sur la construction des routes et des réseaux du tout-à-l’égout.

Après le fly-over du Caudan, la première phase du Ring Road et la Terre-Rouge-Verdun Link Road, le député Sorefan s’intéresse à la route reliant Belle-Rive à Quartier-Militaire. Il souhaite connaître le coût initial du projet et les montants supplémentaires réclamés par l’entrepreneur pour les Variations Works. Le ministre des Infrastructures publiques devra aussi révéler le montant total remis à l’entrepreneur à ce jour.

Le député Raffick Sorefan a réussi, grâce à ses questions étalées sur plusieurs séances parlementaires, à dévoiler une série d’anomalies concernant les travaux additionnels sur des projets liés au programme de décongestion. Ainsi, au cours des trois dernières semaines, le ministre Bachoo a été contraint d’annoncer que le fly-over du Caudan a coûté Rs 94 millions de plus que les Rs 124 millions prévus initialement, et que Rs 150 millions ont été reversés à l’entreprise engagée dans la construction de la première phase de la Ring Road, à Pailles.

Enfin, le ministre a indiqué mardi dernier que le consortium Colas (Madagascar)-Colas (Maurice) a déjà adressé une réclamation de Rs 490 millions pour des Variations Works sur un contrat de Rs 2,16 millions. Dans ce dernier cas, le ministère a jusqu’ici approuvé un montant de Rs 3 millions uniquement.

Toujours sous le chapitre des Variations Works, après avoir mis à jour des coûts additionnels de Rs 166 millions sur le projet de tout-à-l’égout de Baie-du-Tombeau, Joe Lesjongard interrogera le vice-Premier ministre, ministre de l’Énergie et des Services publics sur les autres réseaux construits à grands frais et financés par l’État.

Rashid Beebeejaun sera invité à soumettre une liste de projets où les entrepreneurs ont eu recours à des réclamations additionnelles. Selon le dernier rapport du directeur de l’Audit, l’État a déboursé Rs 500 millions de plus sur les projets de tout-à-l’égout en 2010 (chiffre qui prend en compte les Rs 166 millions pour Baie-du-Tombeau).

La question de Joe Lesjongard permettra de faire le point sur ce qui s’est passé en 2011 et depuis le début de l’année alors que le gouvernement s’active à étendre le projet d’assainissement des eaux usées au plus grand nombre.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires