ASPL 2000, le renouveau

Avec le soutien de
Sous quel visage verra-t-on l?ASPL 2000 cette saison ? C?est actuellement la grande interrogation après le passage à vide de la saison écoulée. En tout cas, ce sera une équipe portlouisienne new look qui tentera de retrouver la place qui lui est sienne au sommet du football local. On en aura un aperçu cet après-midi. Le choc de cette journée inaugurale de la ligue opposera le quadruple champion de Maurice au Curepipe Starlight SC au stade George V. « Après quatre ans de gloire, on aborde un nouveau cycle. On espère se relancer après une saison écoulée ratée », confirme Anwar Elahee, le secrétaire du club de Port-Louis. Pour atteindre leur objectif, des changements ont été apportés à presque tous les niveaux. « Nous avons effectué des changements, mais c?est également par rapport à notre situation budgétaire. On a perdu un sponsor et on attend le soutien de la mairie. Donc, il a fallu revoir certaines choses », confie Anwar Elahee. Rajeunissement de l?effectif Après une saison 2005-06 tumultueuse, il était impérial de changer de fusil d?épaule. Et le changement fondamental est survenu du côté du staff technique. Une révolution de palais avec le départ de Rajesh Gunesh et d?Ismet Soyfoo qui ont été remplacés par Désiré L?Enclume et son équipe à la tête de l?ASPL 2000. « On fait confiance à des gens qui sont proches de la formation », fait ressortir le secrétaire de l?ASPL. Le club a aussi connu un coup de jeune durant l?intersaison avec l?arrivée de pas moins d?une douzaine de joueurs. « C?est la nouvelle philosophie du club qui pense plutôt en termes d?avenir », explique le secrétaire du club. Le recrutement semble avoir été fait de manière intelligente. Kris Etowar, Kenji Tang Fat Sang et David Lim Sik Fang sont tous des éléments prometteurs de la sélection des moins de 17 ans. Sans compter des jeunes du centre de formation du club et d?autres qui ont fait montre de leurs qualités en fin de saison dernière, comme Ivan Dorasamy. Des jeunes à talent mais aussi des joueurs recrutés poste par poste. « Nous avons analysé nos faiblesses et aussi nos lacunes de la saison dernière et on a rectifié le tir en conséquence », lâche Anwar Elahee. Et là, notons qu?Orwin Castel est venu remplacer Jean-François Ammomoothoo, Almondo Friquin a pallié le départ d?Henri Spéville et les deux Congolais, Sanduku Mafu et Lema Lutunga, ont été appelés en renfort dans une charnière offensive qui était à la peine la saison dernière, secteur qui a perdu Ah-Fock, Raharison, Cotte, Saïb et Tambala. L?ASPL 2000 a tout de même su conserver son ossature avec la présence des cadres que sont Bayaram, Mourgine, Jeannot, Collet et L?Enflé pour ne citer qu?eux. Cet après-midi, donc, la nouvelle ASPL 2000 sera mise à l?épreuve et appréhende quelque peu. « L?équipe n?est pas prête car les automatismes ne sont pas là et nous venons en challenger de Curepipe », analyse Anwar Elahee. Quoi qu?il en soit, les Portlouisiens sont décidés à faire oublier une saison 2005-06 peu glorieuse pour redevenir le club-phare du pays dès cette saison.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires