Ashock Jugnauth invite les fonctionnaires à dénoncer les coupables du scandale MedPoint

Avec le soutien de

Le leader de l’Union nationale (UN), Ashock Jugnauth, parle d’un bilan gouvernemental parsemé de scandales. Il estime que les fonctionnaires se doivent de dénoncer les véritables responsables de l’affaire MedPoint.

Ashock Jugnauth a réuni ses partisans à Saint-Pierre ce dimanche 17 avril à l’occasion du cinquième congrès-anniversaire de l’UN. L’ancien ministre de la Santé s’est longuement étendu sur la transaction immobilière entre l’Etat et les proches du ministre des Finances, Pravind Jugnauth, au coût de Rs 144 millions.

Il a lancé un appel aux fonctionnaires qui sont dans le collimateur de la commission anti-corruption pour qu’ils brisent le silence en impliquant dans leurs dépositions les politiques «qui sont responsables du scandale MedPoint».

«Vous avez le devoir de dénoncer les vrais responsables. Ceux qui ont donné les instructions, qu’ils soient députés, ministres ou autres, doivent de leur côté prendre leurs responsabilité et veiller à ce que les fonctionnaires qui ont exécuté les ordres ne deviennent pas des boucs-émissaires», soutient Ashock Jugnauth.

En ce qu’il s’agit de la mise en place d’un hôpital gériatrique national, l’ancien ministre affirme que le nouveau bloc construit au temps où il assumait le portefeuille de la Santé aurait très bien pu accueillir cette unité médicale. Ashock Jugnauth affirme que les deux niveaux supérieurs du nouveau bloc, construit au coût de Rs 250 millions, sont toujours inutilisés.

Le leader de l’UN a énuméré une liste de dossiers sur lesquels l’opposition ont porté des accusations de malversation. Il a également cité les nombreux zigzags du gouvernement notamment en ce qui concerne le métro-léger, les compteurs de vitesse pour les cyclomoteurs, les plaques minéralogiques en autre pour affirmer que «le gouvernement n’est pas sérieux» dans sa gestion des affaires de l’Etat.

Il a conclu son intervention en exhortant ses partisans à se rendre avec lui au meeting du Mouvement militant mauricien le 1er mai prochain à Port-Louis et à faire bloc derrière les mauves pour dénoncer le gouvernement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires