Arvin Boolell « Forte participation des pays de la région à la conférence sur la piraterie »

Avec le soutien de

Le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell prévoit une participation massive des pays de la région à la conférence ministérielle sur la piraterie.

La seconde conférence ministérielle sur la piraterie maritime se tiendra du 7 au 8 octobre 2010 à Maurice. Le ministre des Affaires Étrangères, Arvin Boolell, a precisé les dates de cet évènement au cours du point presse qu’il a animé, le vendredi 3 septembre, à son ministère. Il a aussi affirmé qu’il y aura une participation massive des pays de la région à cet évènement.

Revenu du sommet du Common Market For Eastern and Southern Africa (COMESA) qui s’est tenu récemment au Swaziland,Arvin Boolell confie qu’il a évoqué la deuxième conférence sur la piraterie auprès des membres de cette organisation. Ces derniers seraient tous très intéressés.

«Tous les pays du COMESA veulent y participer. Il y aura une participation massive, vu l’ampleur du problème. Parce qu’il y a 300 pirates allégués en circulation. La piraterie cause un problème de droits humains, le trafic de personnes, le terrorisme et le blanchiment d’argent. Aucun pays de la région ne peut y rester indifférent. Les membres du COMESA préconisent tous l’élaboration d’un plan régional pour combattre la piraterie», a déclaré le ministre des Affaires Etrangères.

Selon Arvin Boolell,&nbsp «il faut attaquer la piraterie à la racine», c’est-à-dire, «en Somalie», et y envoyer «un plus grand contingent» de forces pour assurer la sécurité. Cette idée, ainsi que l’identification d’un tribunal pour juger les pirates&nbsp et la question de prisons où les garder, font partie des mesures qui seront discutées lors de la conférence.

Pour rappel, la seconde conférence ministérielle sur la piraterie sera organisée par Maurice, avec la collaboration du COMESA et de la Commission de l’Océan Indien (COI). Le haut représentant de l’Union Européenne et vice-présidente de la Commission européenne, la Baronne Catherine Margaret Ashton y participera également. Outre les membres de l’Union Européenne, du COMESA, de la SADC et de la COI, des organisations régionales et internationales impliquées dans la lutte contre la piraterie, sont aussi invitées à y assister.&nbsp

Le chef du gouvernement procèdera à l’ouverture de ce colloque. Un comité a été instauré sous la houlette du bureau du Premier ministre, pour en gérer la préparation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires