Arrêtés à Plaisance: Les paint-balleurs réunionnais victimes de leur négligence

Avec le soutien de

Les paint-balleurs réunionnais n’ont pas été victimes d’un excès de zèle de la police mauricienne, contrairement à ce qui a été dit dans certains médias.

Ces paint-balleurs ont omis de déclarer leur matériel, comme le conseille la fédération française sur son site web. La fédération française de paint-ball explique, à cet effet, que les paint-balleurs doivent «lors des passages en aéroport, prévenir absolument qu''''ils transportent du matériel de paint-ball. Ca ne pose jamais aucun problème, surtout si on peut, par exemple, montrer un magazine, et ça en évite par la suite (ndlr: vols retardés pour un contrôle douanier, destruction de sacs). Tout ça est déjà arrivé».

Or, les trois Réunionnais n’ont pas signalé aux douaniers qu’ils transportaient ce genre de matériel.

«Ils auraient dû nous mettre au courant et on aurait laissé leur matériel dans une zone sécurisée. Puis, ils l’auraient récupéré avant de prendre l’avion. Mais ils ne nous ont rien dit et ont laissé leur matériel entrer sur le sol mauricien», explique le Chef Inspecteur Goorah de la brigade anti drogue de l’aéroport.

«Lors des passages douaniers (par route), il vaut également mieux prévenir sur ce qu''on transporte, pour des raisons évidentes», souligne également la fédération française des paint-balleurs.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires