Après un accident de la route: L’Attorney General, Yatin Varma, accusé d’agression

Avec le soutien de

Florent Jeannot, le visage tuméfié, raconte que l’Attorney General lui a assené plusieurs coups de poing. Yatin Varma affirme, lui, qu’il s’est fracturé le bras dans l’accident et que, de ce fait, il n’aurait pas pu agresser le jeune homme.

 

De graves allégations «d’agression ayant provoqué une effusion de sang» sont portées contre celui qui est à la tête du ministère de la justice. Yatin Varma se serait, selon les accusations formulées par Florent Jeannot, acharné sur lui à coups de poing. Cet étudiant de 19 ans a donné les détails de sa version des faits dans une déposition faite à la police de Sodnac, dans la matinée de ce samedi 4 mai 2013. Auparavant, il a reçu des soins à l’hôpital Victoria, à Candos.

Le jeune habitant de Flic-en-Flac, a porté plainte contre Yatin Varma en présence de son avocate, Me Rubina Jadoo-Jaunbocus. Quand nous avons essayé d’avoir la version de Yatin Varma, il s’est emporté. Toutefois, il affirme que «cette affaire a été montée de toutes pièces» et accuse l’opposition d’être derrière ses allégations.

L’incident se serait produit après une collision entre la voiture de Florent Jeannot et la BMW de Yatin Varma, à Quatre-Bornes. Les deux enfants de l’Attorney General ainsi que son père se trouvaient sur le siège arrière de la berline au moment de l’accident.

Audio : Florent Jeannot accuse l'Attorney General, Yatin Varma, d’agression

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x