Après Ramgoolam et Bérenger, le père Grégoire s’entretient avec Sir Anerood Jugnauth

Avec le soutien de

Le leader de la Fédération Créole Mauricien qui retourne aux Etats-Unis cette semaine a terminé sa série de rencontres avec les trois principaux leaders des formations politiques. C’est avec l’ex Président de la République que le père Jocelyn Grégoire s’est entretenu ce mardi 10 avril. Ce dernier estime que Sir Anerood Jugnauth est rempli de bonnes intentions.

La drogue, l’Equal Opportunity Act, la création d’une université pour les pauvres. Ce sont les trois thèmes évoqués par le leader de la Fédération Créole Mauricien (FCM) avec celui qui est annoncé comme le prochain challenger de Navin Ramgoolam au poste de Premier ministre, en occurrence Sir Anerood Jugnauth. C’est au domicile de ce dernier à La Caverne Vacoas que se sont entretenu les deux hommes, qui ont chacun fait part de leurs inquiétudes sur « l’ampleur qu’est en train de prendre la drogue à Maurice ».

« Sir Anerood est rempli de bonnes intentions et est très soucieux de l’avenir de son pays », c’est ce qu’a déclaré le leader de la FCM à l’issue de cette rencontre. « Il m’est paru très déterminé à combattre le trafic de drogue », a-t-il poursuivi.

Ce dernier a aussi fait part de son souhait de voir la création d’une université qui privilégiera la formation de ceux ne pouvant financer leurs études tertiaires. Finalement, Jocelyn Grégoire soutient qu’il n’a pas parlé politique avec Sir Anerood. Il déclare avoir appris de « ses erreurs » et n’associera plus sa fédération avec la politique.

Lors de la campagne électorale datant de 2010, le père Grégoire avait alimenté plusieurs controverses notamment avec cette déclaration « vote are to le ker », ce qui avait laissé comprendre que c’était comme un mot d’ordre donné à la communauté créole pour aller voter en faveur du Mouvement Militant Mauricien (MMM).

Cette série de rencontres avec les politiciens qui touche à sa fin le prêtre retourne en fin de semaine aux Etats-Unis et devrait être de retour à Maurice au mois de juin. En attendant il indique attendre le « move » de ces dirigeants politiques, le leader de la FCM soutient qu’il n’hésitera pas à multiplier les rencontres avec les politiciens, aussi longtemps qu’il n’obtiendra pas satisfaction.

Le prêtre a rencontré le Premier ministre Navin Ramgoolam le 2 avril dernier, soit quatre jours après son retour au pays. De plus le père Grégoire avait dîné avec le leader du MMM le lendemain à Highlands, au domicile du député de l’opposition, Joe Lesjongard.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires