Approvisionnement en eau potable : l’opposition maintient la pression au Parlement

Avec le soutien de

Après la Private Notice Question sur à la situation catastrophique concernant le manque d’eau potable, les députés de l’opposition reviennent à la charge sur ce dossier brûlant. Deux interpellations parlementaires seront adressées au ministre de tutelle sur ce thème, le mardi 31 mai.

Steve Obeegadoo invitera le Vice-premier ministre et ministre des Utilités publiques à s’expliquer sur l’absence de direction à la tête de la Central Water Authority (CWA). Rashid Beebeejaun devra, dans un premier temps, donner la date depuis laquelle ce corps paraétatique essentiel n’a pas de directeur général.

Le député de l’opposition&nbsp compte ainsi mettre en exergue la longue période durant laquelle la CWA a fonctionné avec une direction étêtée. Le président et le directeur général de la CWA, Anwar Hussein Subratty et Harry Booluck respectivement se sont retirés de la direction de la CWA à la fin de l’année dernière. Les deux postes sont restés vacants jusqu’ici.

Le ministre Rashid Beebeejaun devra ensuite donner les raisons pour lesquelles ces poste vacants n’ont pas été remplis à ce jour. Steve Obeegadoo invitera le Vice-premier ministre à se prononcer sur l’éventualité de recourir à un exercice d’appel à candidature, ouverte et transparent, en vue de trouver l’oiseau rare qui saura fournir le pays adéquatement en eau potable.

Autre question liée au manque d’eau à la sortie du robinet, celle d’Alan Ganoo. Le deputy-leader du Mouvement militant mauricien (MMM) invitera le ministre des Services publics à se prononcer sur la possibilité d’augmenter le volume d’eau canalisé vers le réseau de distribution d’eau potable à partir du réservoir de Midlands.

Le député Alan Ganoo reprend, en fait, une question supplémentaire du leader de l’opposition sur le Private Notice Question (PNQ) de la semaine dernière. Paul Bérenger avait effectivement demandé au ministre Beebeejaun s’il envisagé d’installer une station de traitement à Midlands et qui alimenterait le réseau de distribution de Mare-aux Vacoas.

Rashid Beebeejaun n’avait, cependant, pas vraiment répondu à la question mardi dernier. «La réponse&nbsp est que le financement de l’augmentation de la capacité de traitement de Midlands est en cours», avait-il simplement déclaré.

Alan Ganoo revient cette semaine avec une interpellation identique et spécifique à celle du leader de l’opposition.&nbsp

La plus grosse partie du volume d’eau captée par le réservoir de Midlands sert actuellement à l’irrigation pour le secteur sucre et agroalimentaire dans la région du Nord. L’eau est d’abord transférée à la Nicolière à travers le Nicolière Feeder Canal. Un volume beaucoup plus modeste sert à la production d’eau potable.

Augmenter la capacité de traitement d’eau potable de la station de Midlands devrait permettre de soulager les consommateurs qui subissent la politique de rationnement de la CWA.

Toutefois, le ministre des services publics avait adopté une parade lors de la dernière séance consacrée à la PNQ. Rashid Beebeejaun n’avait pas souhaité à toutes les questions ayant trait à la réforme de la CWA où de la gestion de l’eau dans son ensemble. A chaque fois, il avait évoqué l’arrivée prochaine d’une équipe de spécialistes de la compagnie publique Singapourienne responsable de la gestion de l’eau dans ce pays.

Cette délégation de la Singapore Public Utilities Board est censée faire une évaluation complète de l’inefficacité du système en vigueur et proposé un plan directeur pour la gestion d’une distribution d’eau en continue.

«J''''ai souligné l''importance de l’arrivée de l’équipe singapourienne. Nous ne voulons pas commencer quelque chose que nous devrons changer de deux ou trois mois. Donc attendons», avait répliqué Rashid Beebeejaun.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires