Anil Bachoo lance sa campagne politique

Avec le soutien de

A l’instar d’autres dirigeants politiques, Anil Bachoo commence sa campagne de communication, en présentant les réalisations et les centres d’intérêt de son ministère.

Le ministre Anil Bachoo rassure les travailleurs de la Compagnie Nationale de Transport (CNT) en leur promettant que «le gouvernement a l’intérêt de la CNT à cœur». C’était lors d’un séminaire organisé par la Transport Corporation Employees Union en collaboration avec le Labour Watch à Quatre Bornes et qui avait pour thème ‘Ki l’avenir travailleur transport ek CNT’.

Le ministre Bachoo promet aux travailleurs que «leur sécurité d’emploi sera assurée» et que le «gouvernement n’a pas l’intention de les laisser sur la touche». Ses promesses vont même plus loin : «personne ne pourra vous transférer dans une autre région si vous faites votre travail proprement», a-t-il soutenu devant l’assistance.

Concernant les déboires financiers de la CNT, Anil Bachoo assure que «la CNT s’est relevée et dans 45 jours la compagnie ne fera plus de pertes». D’ailleurs, le gouvernement compte mettre sur pied un comité pour étudier la compensation concernant le prix du carburant, a laissé entendre le ministre. L’aspect financier ne doit cependant pas être sans cesse à l’avant plan pour le ministre. En ce sens, il insiste sur «le service social que fournit la CNT».

Poursuivant son intervention, Anil Bachoo en a profité pour féliciter les « syndicalistes qui sont restés fidèles à la CNT pendant la période de crise et qui ont coopéré pour ne pas aggraver la situation ». L’échéance s’approchant, le discours du ministre Bachoo semble s’inscrire dans une dynamique électorale.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires