Anand Lila quitte le PTr et soutient Ashok Jugnauth

Avec le soutien de

Las des «gaspillages» du gouvernement et des «judas» qui en font partie, Anand Lila, conseiller municipal de Curepipe, quitte le Part Travailliste (PTr). Il a décidé de soutenir Ashok Jugnauth à la partielle du No. 8.

Après plusieurs décennies de loyauté au PTr, la famille Lila a décidé de tourner le dos à ce parti. «Je suis fatigué et je ne me retrouve plus au sein du PTr», confie Anand Lila, conseiller municipal de Curepipe. Ce dernier dit aussi ne pas comprendre les raisons qui poussent l’Alliance Sociale à soutenir Pravind Jugnauth et le Mouvement Socialiste Mauricien (MSM). «Ce même Pravind qu’on a traité de Pinocchio lors des élections générales de 2005. Aujourd’hui M. Jugnauth est devenu un saint», s’insurge-t-il. Et c’est pour afficher publiquement son désaccord qu’il a décidé de soutenir Ashok Jugnauth et l’alliance Union Nationale (UN)-Mouvement Militant Mauricien (MMM)- Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) pour l’élection partielle du numéro 8, le 1er mars prochain.

Pour Anand Lila, le PTr est aujourd’hui de l’histoire ancienne. Le pays va de plus en plus mal et ce «n’est pas en faisant du gaspillage qu’on sortira de cette crise. Les corps paraétatiques sont aussi remplis de Judas.» Et selon lui, ce n’est pas en soutenant un candidat tel que Pravind Jugnauth que les choses s’arrangeront. «Contrairement à Pravind Jugnauth pour qui le pays n’a pas de problèmes, Ashok Jugnauth est un candidat qui a un programme et une vision», explique le conseiller municipal.

Mais certaines sources proches de la mairie de Curepipe avancent que ce n’est pas que le soutien du PTr au MSM qui aurait motivé la décision du conseiller Lila. Ces derniers mettent cette décision sur le compte de la frustration. «Car cela fait deux années de suite que le Parti Mauricien Xavier Duval (PMXD) obtient le fauteuil de maire. Anand Lila n’aurait pas trop apprécié cette décision de l’Alliance Sociale», fait-on ressortir à cet effet. Anand Lila aurait, selon ces mêmes sources, eu l’ambition à un certain moment de devenir maire. Et aurait préféré voir un de ces amis travaillistes accéder à ce poste plutôt qu’un conseiller PMXD.

Quoi qu’il en soit. Anand Lila siégera au conseil municipal en tant qu’indépendant. «Je ne suis pas un Yes Man comme mes amis les conseillers travaillistes», avance-t-il.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires