Amendements aux lois du travail : Alan Ganoo déplore la manière de faire du gouvernement

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) se dit très concerné par le projet d’amendement des deux lois du travail. Il digère moyennement que le Conseil des ministres ait décidé de présenter ces modifications au Parlement dès mardi prochain.

Alan Ganoo s’étonne de l’empressement du gouvernement de soumettre les amendements proposés à l’Employment Relations Act et à l’Employment Rights Act, au vote de l’Assemblée nationale. Alan Ganoo soutient que le libellé de ces amendements n’a pas encore été finalisé.

Lors de la conférence de presse des mauves à Ebène, ce samedi 23 mars 2013, le leader, Alan Ganoo, a également exprimé son soutien à la manifestation tenue aujourd’hui par la Federation of Progressive Union (FPU) et la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Il dit également regretter que ces amendements n’aient pas encore été circulés parmi les députés. Ses renseignements étant qu’ils sont toujours sujets à modification au Parquet.

«Depuis 2008, nous avons mené campagne contre les deux lois du travail qui contiennent des clauses scélérates», affirme Alan Ganoo.

Parmi les autres sujets abordés à cette conférence de presse figure le projet de centrale à charbon de CT Power ainsi que la présence de promoteurs chinois dans l’île pour des projets de centrale électrique dans le corridor de JinFei, à Riche-Terre, et à Les Salines, Cassis.

Alan Ganoo a aussi abordé le cas des enfants internés de force à l’hôpital psychiatrique de Beau-Bassin. Il condamne le fait qu’ils aient été enfermés de cette manière et estime qu’il était dans la logique des choses que le gouvernement se décide enfin, sur un lieu adéquat pour accueillir ses enfants.

Il est également revenu sur le manque de produits alimentaires à Agaléga et le trafic de Subutex qui a fait l’objet d’un reportage par des journalistes de l’équipe Sept à Huit pour le compte de la chaine française publique TF1.

A l’heure des questions, Alan Ganoo a déclaré que la fleur que lui a faite le chef du gouvernement en milieu de semaine vise simplement «à déstabiliser» la réédition de l’alliance de 2000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires