Ameda Sakauloo : Femme d'action

Avec le soutien de

Ameda Sakauloo, vice-présidente du conseil de village de Le Hochet.

Elle est au four et au moulin chaque jour. Ameda Sakauloo, c’est une jeune mère de trois enfants en bas âge. Mais elle trouve aussi du temps pour s’adonner à ses activités sociales. Femme d’action, elle est à l’écoute des habitants de Le Hochet. Présidente de l’Association des parents-enseignants (PTA) de l’école primaire de morcellement Raffray, Ameda Sakauloo est également vice-présidente de son village, Le Hochet.

«Une fois que je dépose les enfants à l’école, je consacre mon temps à m’occuper du village. En décembre dernier, les habitants nous ont fait confiance et maintenant, c’est à mon tour de les aider avec le soutien d’autres conseillers», confie la jeune femme.

Comment a-t-elle obtenu un ticket pour les élections villageoises ? A cette question, elle nous dira qu’elle est très connue dans le village, surtout après avoir assumé pendant deux ans le poste de présidente de la PTA. «Ceux qui m’ont contactéesavent que j’ai beaucoupcontribué à l’amélioration del’école, notamment la constructionde six salles de classe et unebibliothèque. Ensuite, je suistoujours à l’écoute des parentsqui ont des problèmes.»

Ainsi, en décembre, son équipe a obtenu une écrasante victoire lors des élections villageoises. «Mes amism’ont fait confiance en m’accordantle poste de vice-présidenteet laissez-moi vousdire que le poste de présidente est occupé également par une femme.»

Dès son élection, Ameda Sakauloo n’a pas tardé à être sur le terrain. «Evidemmentl’un des gros problèmesà Le Hochet est le manque dedrains. Je reconnais que, dansle passé, il y a eu de gros travauxà côté du supermarchéde Winner’s. Mais avec lesnombreuses résidences à LeHochet, il n’y a pas eu suffisamment de mesures pour laconstruction des drains et lorsde grosses averses, certaines régionssont inondées.»

Ameda Sakauloo fait ressortir que plusieurs routes à Le Hochet sont dans l’obscurité et cela, depuis des mois. «On a fait des démarches mais ce problème n’est pas encore réglé. Récemment, des inspecteurs sont venus faire un constat et je garde l’espoir qu’il y aura une solution.» Mais pour elle, déjà,les démarches prennent tropde temps.

Ameda Sakauloo avance toutefois qu’il y a des choses positives. Comme la rénovation du terrain de foot du village qui est en cours. Une fois ces travaux terminés, il est question d’y organiser un tournoi de football. Une journée sportive est également prévue avant la fin de ce mois.

Ameda Sakauloo, avec la collaboration de ses amis conseillers, entame également des démarches pour que des cours de couture, de cuisine ou d’artisanat redémarrent au Village Hall. «Il y a de nombreusesfemmes qui sont à lamaison et elles peuvent bénéficier de ces cours.»

Mais la vice-présidente ne compte pas s’arrêter là. «Après être présidente de laPTA et vice-présidente duvillage, peut-être que j’aurais l’occasion de devenir conseillère de district prochainement», déclare-t-elle. D’ailleurs, elle souhaite prochainement assister à une des réunions du conseil de district, histoire de mieux connaître le fonctionnement de cette institution.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires