ALLIANCES ÉLECTORALES : Qui est de trop

Avec le soutien de

On se tâte, on prend le pouls du terrain, on réfléchit stratégie. En l’espace de deux semaines, l’humeur préélectorale a gagné le pays avec le rapprochement des leaders des trois principaux partis politiques. A ce jour, toutes les combinaisons d’alliances électorales possibles ont été évoquées.

Le ton est donné, la valse des alliances a commencé. Car dans la présente conjoncture, une alliance électorale ne se fera pas par conviction ou confiance mutuelle. On ne s’alliera pas uniquement pour se renforcer l’un et l’autre, mais pour asphyxier le plus faible.

Dans ce jeu politique, dépendant du schéma, certains ont plus à perdre que d'autres. Reste à savoir qui…

Lisez l’intégralité de cet article dans l’express dimanche du 31 janvier 2010

&nbsp


&nbsp

Amrish BUCKTOWARSING et Guillaume GOUGES

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires