Alliance MMM-UN: Pas d’amertume

Avec le soutien de

L’alliance MMM-UN-PMSD ne veut pas se laisser gagner par un quelconque sentiment de regret après l’échec d’Ashock Jugnauth au No. 8.

C’est silence radio dans le camp du MMM-UN-PMSD. Les dirigeants de cette alliance se refusent à toute analyse hâtive. Cependant, Ashock Jugnauth et le comité de campagne pour la partielle animeront une conférence de presse le 5 mars.

Devraient être aux côtés du leader de l’Union Nationale, Rajesh Bhagwan, Deven Nagalingum, Alan Ganoo et Dev Ramnah pour le MMM.

Les premiers recoupements d’informations après la défaite d’Ashock Jugnauth à Quartier Militaire-Moka vont dans le sens d’un refus de tout esprit défaitiste. Au contraire, les mauves sont satisfaits d’avoir mené «une campagne propre et civilisé en respectant également le Code de conduite électoral.»

Autre motif de «satisfaction», le fait d’avoir fédéré 40% des électeurs autour du candidat Ashock Jugnauth alors qu’il fallait lutter contre «un empire de l’argent.»

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires