Alliance MMM-MSM : La candidature d’Ashok Jugnauth au centre des discussions

Avec le soutien de

Il faudra attendre encore quelques jours avant que le sort d’Ashok Jugnauth ne soit scellé. Son cas reste pour le moment un des plus gros obstacle pour la finalisation des modalités d’une nouvelle alliance entre le Mouvement militant mauricien ()-Mouvement socialiste militant (MMM-MSM).

La première réunion du comité composé du leader du MMM, Paul Bérenger, et de son adjoint, Alan Ganoo, d’un côté, et de sir Anerood Jugnauth et de son fils Pravind, de l’autre, le jeudi 5 avril 2012, au domicile de l’ancien président de la République à La Caverne aura permis de faire avancer les négociations en vue d’une réédition de l’alliance MSM-MMM de l’an 2000.

Si les deux partenaires de l’éventuelle alliance affirment qu’ils ont beaucoup progressé dans les négociations, des deux côtés l’on affirme qu’il reste encore au moins deux obstacles à franchir avant de conclure un accord final.

Selon nos recoupements d’informations, le principal obstacle demeure le cas d’Ashok Jugnauth. Les négociations semblent ardues sur la présence ou non du leader de l’UN au sein de l’alliance MSM-MMM.

Une autre réunion de ce comité restreint est prévue pour le samedi 7 avril prochain, toujours au domicile de sir Anerood Jugnauth durant laquelle une décision finale devra être prise sur ce cas précis.

Mis à part ce sujet de discorde, sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger affichent leurs satisfaction sur le déroulement de cette première réunion.

« Nous avons bien progressé. Je dirais même que nous avons très bien progressé sur presque tous les problèmes fondamentaux. Il y a en avait une demi douzaine. Il n’en reste plus qu’une ou deux à régler. J’espère que samedi prochain nous pourrons trancher dans un sens ou l’autre », soutient Paul Bérenger.

Discours identique du côté de sir Anerood Jugnauth qui parle de réunion « très positive », avant d’ajouter que si ce n’était pas le cas, il l’aurait dit publiquement.

« Nous avons surtout discuté du profil des candidats dans certaines circonscriptions. En politique, ce genre de discussion est tout à fait normal », déclare l’ancien Président de la République.

Cependant, les deux leaders ont précisé que la réunion de ce jeudi n’avait pas pour objectif de finaliser une liste de 60 candidats.

« Il n’a jamais été question de finaliser une liste de candidats. Ce n’est pas vrai. Il y a eu quelques exagérations », déclare sir Anerood Jugnauth.

Les dirigeants de deux partis enchaînent les réunions dans une tentative de boucler les négociations avant le jeudi 12 avril 2012. En effet, le leader du MMM souhaite présenter un accord finalisé dans les moindres détails au comité central de son parti qui se réunit deux jours avant que l’Assemblée des délégués ne se prononce sur la proposition de l’alliance MMM-MSM.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires