Alliance de l’Avenir : Beaucoup de surprises lors de la présentation de la liste des candidats

Avec le soutien de

Six ministres et 11 députés privés d’investiture. De nombreuses permutations et&nbsp12 néophytes présentés. Ce sont là, les premiers constats après la présentation de la liste des candidats de l’Alliance de l’Avenir, ce vendredi 16 avril, à Pailles.

C’est à 16h30 pile qu’à démarré le show à l’americaine préparé par les responsables de la communication de l’Alliance Parti Travailliste-Mouvement Socialiste Militant-Parti-Mauricien Social Démocrate (PTr-MSM-PMSD). Grande estrade avec des chaises rouges vides. Le décor est aux couleurs de l’Alliance de l’Avenir, bleu-blanc-rouge avec les symboles des partis bien en évidence.

Le Premier ministre est au pupitre. Il est seul. Après un bref mot de bienvenue, il égréne les noms des candidats. Ces derniers en complet-veston et robe de soirée prennent place à l’appel de leurs noms. L’estrade se remplit au fur et à mesure. Et à la fin tout le monde est debout pour la photo souvenir. L’hymne de la campagne retentit.

Surprise dès le début de l’appel, Danielle Turner, membre du Muvman Mobilisyon kreol Afrikin (MMKA) et de&nbsp la Fédération des créoles Mauricien (FCM) est candidate aux côtés de Sheila Grenade, député de&nbspla circonscription No.1 (Grande Rivière Nord Ouest / Port-Louis Ouest) et du ministre&nbsp du Travail&nbsp Jean-François Chaumière. Celui-ci quitte le No. 15 (La Caverne / Phoenix) où il était deputé correctif.

L’appel pour le No2&nbsp (&nbsp Port-Louis Sud-Port-Louis Central) apporte aussi son lot de surprises. Le ministre de la Protection des consommateurs, Sylvio Tang n’est pas de la partie. Son colistier, l’ancien Lord maire Reza Issack, non plus. A&nbspleur place, l''on trouve Abdullah Hossen, ancien du Mouvement Militant Mauricien (MMM) récemment passé chez les travaillistes et la business woman, Aline Wong.

Au No3 (Port-Louis Est-Port-Louis Maritime), le ministre des Nouvelles Technologies, Asraf Dulull est laissé sur la touche. Il en est de même pour le député Anwar Husnoo.&nbspIls laissent la place à Rashid Meerun, ambassadeur au Pakistan et Reshad Daureeawoo ancien député MSM. L’avocat Shakeel Mohamed émigre du No. 13&nbsp (Souillac- Rivière des Anguilles) pour venir compléter le trio.

Trois femmes défendront les couleurs de l’Alliance de l’Avenir au No 4. Elles sont : Kalyanee Juggoo, député sortante, Mireille Martin (MSM) qui laisse sa circonscription de Curepipe/Midlands et Aurore Perrault, une enseignante habitant Sainte-Croix.


Equipe inchangée à Pamplemousses-Triolet : Navin Ramgoolam et les ministres Satish Faugoo et Devanand Rittoo sont alignés.

Deux nouveaux visages au No. 6 (Grand-Baie- Poudre d’Or ). Il s’agit du ministre de l’Environnement, Lormus Bundhoo qui, aux dernières législatives, s’était fait élire à Montagne-Blanche-GRSE et Mukeshwar Choonee, ambassadeur de Maurice à New Delhi.


A Piton-Rivière du Rempart, le ministre des Petites entreprises, Mahen Gowressoo, perd son siège au profit de Deva Virahsawmy, le secrétaire général du Parti Travailliste. Pratibha Bholah, une activiste socioculturelle briguera les suffrages pour la première fois à ses côtés. Le député de la circonscription Balkissoon Hookoom qui est aussi ministre de la Fonction publique, se présente à nouveau.


Le Chief Whip, Suren Dayal, député de Moka - Quartier Militaire&nbsp défendra son fief. Le leader du MSM qui reste là où il s’est fait élire, l’année dernière, lors de la partielle ramène auprès de lui Leela Devi Dookhun, élue de la Caverne-Phoenix.

A Flacq-Bon Accueil, le ministre des Infrastructures publiques Anil Baichoo aura deux nouveaux colistiers : Dhiraj Kamajeet, activiste rouge&nbsp et l’avoué Pradeep Roopun du MSM. Exit le ministre de l’Industrie Dharam Gokhool.


Le ministre Rajesh Jeetah, lui sera à sa troisième circonscription pour sa troisième élection. Après s’être fait élire à la partielle de Rivière du Rempart en 2003, il s’était présenté à Rose Belle- Vieux Grand Port aux élections de 2005. Cette fois, il est muté au No.10 Montagne Blanche -Grande Rivière Sud Est. Le député correctif Cader Sayed-Hossen reste dans sa circonscription, alors que la ministre de la Femme Indranee Seeburn rend son tablier. Elle laisse sa place&nbspà l’avocat&nbsp Jim Seetaram (MSM).


Presque pas&nbsp de changement à Rose Belle-Vieux Grand Port, le ministre des Affaires se présente pour la septième fois, là où s’est fait élire sans interruption depuis 1983. Il garde&nbsp son colistier&nbsp Suttyhudeo Mootia. Mahen Seeruttun, candidat malheureux du MSM au dernières élections les rejoint.&nbsp&nbsp&nbsp&nbsp

Le minsitre de l’Education Vasant Bunwaree s’est trouvé deux nouveaux compagnons : Thierry Henry (PMSD), fils de l’ancienne ministre Ghislaine Henry et le député de Port-Louis Nord-Montagne Longue&nbsp Mahen Jhugroo (MSM).


Au No. 13 (Souillac-Rivière des Anguilles), le député Ram Mardaymootoo s’éclipse. Il est remplacé par Chelumbrum Pillay, peu connu du grand public. Même le Pemier ministre ne semble pas bien le connaître. Navin Ramgolam avait marqué un temps d’hésitation en appelant son nom. Il a dit « Monsieur&nbsp Chelumbrum Pillay ». Le ministre du Logement Abu Kasenally quitte La Caverne-Phoenix&nbsp pour venir remplacer Shakeel Mohamed parti à Port-Louis.


Sanjiv Mulloo, directeur d’imprimerie et fils de l’ancien candidat MMM et écrivain Anand Mulloo vient remplacer le Dr Babajee , élu rouge de la circonscription No. 14 (Savanne-Rivière Noire). Maya Hanoomanjee, député MSM s’alignera à nouveau. Le ministre des Administrations régionales Hervé Aimé sera le troisième candidat de l’Alliance de l’Avenir.


Le député correctif MSM, Showkutally Soodhun sera au No.15 (La Caverne-Phoenix). Le président du conseil d’Administration du Central Electricity Board Patrick Assirvaden&nbsp vient tenter sa chance. Le député sortant Rihun Hawoldar&nbsp y reste pour mener l’équipe.


Les électeurs de Vacoas-Floréal&nbsp&nbsp retouveront deux de leurs députés : la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo et le secrétaire général du MSM, Nando Bodha. La travailliste Stépahnie Anquetil tentera cette fois de se faire élire là où elle a connu une défaite dans le passé.


A Curepipe Midlands, le PMSD aligne l’ex-maire Michael Sik Yuen, le MSM présente le député sortant Sunil Dowarkasing et le bulldozer rouge qu’avait annoncé le Premier ministre en début de semaine, n’est autre qu’Hedley Chimon. Ce qui constitue une surprise de taille, car Chimon n’a jamais appartenu à une instance travailliste. L’ancien président de la Fire-Brigade FC était plutôt le trésorier de la FCM, jusqu’à sa démission ce matin.&nbsp&nbsp&nbsp


Le ministre des Fiances, Rama Sithanen ne sera pas de la partie à Belle-Rose-Qutre-Bornes. Il a été remplacé par l’ancien ministre de l’Education Kadress Pillay. La députée Neeta Deerpalsing et le ministre Xavier-Luc Duval se présentent à nouveau.


L’équipe qui affrontera le leader du MMM à Rose-Hill Stanley est composé de l’ancien Lord maire Reza Issac, l’Attorney General Rama Valayden et l’ancienne mairesse Mirella Chauvin.


Le président du PMSD, Maurice Allet, sera lui, dans sa circonscription à Beau-Bassin-Petite-Rivière comme , il le voulait. Le Directeur du&nbsp Mauritius Examination Syndicate et candidat malheureux en 2005 est de nouveau en piste. Le MSM aligne un néophyte, Bobby Hureeram, le président de son aile jeune.


Donc, une liste de candidats qui suscite beaucoup d’interrogations. Six ministres et 11 députés laissés sur la touche. De nombreuses permutations et 12 candidats qui sont à leur baptême de feu.


&nbspIl est&nbsp à noter que l’Alliance de l’Avenir présente 13 femmes-candidates aux élections du 5 mai prochain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires