Allegrini et Vaughan sacrés

Avec le soutien de
Belle démonstration de force de la part de l?Italienne Agnese Allegrini et du Gallois Richard Vaughan, hier, lors de la phase finale comptant pour les Internationaux de Maurice. Classée tête de série numéro un en simple dames, Allegrini a fait respecter la logique. Elle s?est distinguée devant la Nigériane Grace Daniel en deux sets (21-19, 21-14). Richard Vaughan s?est imposé avec autant de facilité face à l?Italien Klaus Raffeiner chez les hommes. Maîtrisant parfaitement son jeu, le Gallois n?a à aucun moment été inquiété dans sa quête vers la victoire. Il devait s?approprier du premier set sur le score de 21-11 avant de doubler la mise dans le set suivant 21-18. A noter que les deux têtes de série du tournoi, à savoir le Réunionnais Olivier Fossy et le Tchèque Yan Vondra, avaient échoué en demi-finales, face à Raffeiner et Vaughan respectivement. En l?absence des grosses pointures dans les épreuves de double, ce sont les Africains qui ont dominé les différents tableaux. La Mauricienne Karen Foo Kune, qui s?était associée à la Nigériane Grace Daniel en double dames, a goûté à sa première victoire dans ce tournoi. Opposé aux Sud-Africaines Chantal Botts et Kerry Lee Harrington, le duo Foo Kune et Daniel a mené le bal de mains de maître (21-15 et 24-22). Toutefois, comme le score l?indique, les Sud-Africaines se sont bien accrochées dans la deuxième manche. ? Cette victoire me fait énormément plaisir. Cela n?a pas été facile pour moi au départ car je ne connaissais pas mon partenaire. Nous n?avions que quelques échanges pour surmonter ce handicap. Et puis, nous avions en face des adversaires coriaces. Avec le nouveau système de pointage nous n?avions pas droit à l?erreur. Nous avions, donc, pris possession du filet dès les premiers points ?, explique Karen Foo Kune. La Nigériane Grace Daniel a, également, fait parler la poudre dans l?épreuve du double mixte. Avec Orobosa Okounghae comme partenaire, ils ont battu la paire seychelloise Juliette Ah Wan ? Georgie Cupidon en deux sets 21-17, 22-20. Malgré leur défaite, les Dallons peuvent se vanter d?avoir atteint pour la première fois la finale des internationaux de Maurice qui sont un ? grade A tournament ?. Quant à la finale du double hommes, elle n?a été qu?une histoire de famille pour les Sud-Africains. Les Dedman Roelof et Chris ont battu leurs compatriotes Dorian James et Waan Viljoen en deux sets (21-13, 23-21).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires