Alekna, gloire et fierté lituaniennes

Avec le soutien de
Le bon géant du lancer du disque Virgilijus Alekna, qui a conservé dimanche à Helsinki son titre mondial, étoffant ainsi un palmarès déjà anobli par deux médailles d?or aux Jeux 0lympiques, est la gloire et la fierté de la Lituanie. ?S?il n?était pas Lituanien, ce serait assurément une grande vedette de l?athlétisme?, regrettait dimanche soir un journaliste de Vilnius. Pour sa malchance médiatique, Alekna a été sacré autour de 21 heures locales alors que l'attente de la finale du 100m messieurs captait l?attention autour de l?Américain Justin Gatlin. À sa manière, Alekna, 33 ans, a quand même retenu le souffle du public finnois en réservant son meilleur jet, celui de la victoire, au sixième et dernier essai. ?En général, je fais la différence au premier. Mais l?Estonien Kanter m?a mis la pression et j?ai alors compris que je devrais dépasser les 70 m?, a expliqué le champion lituanien. Kanter avait pris le commandement du concours en lançant le disque à 68,57 m au quatrième essai. ?Je connais trop bien ce genre de compétition, particulièrement piégeux. Je pense avoir surtout gagné d?un point de vue psychologique?, a poursuivi le vainqueur. Superbe athlète de deux mètres pour 130 kilos tout en muscles, Alekna sait garer la tête froide quand le besoin s?en fait sentir. Ce n?est pas pour rien qu?il prête, à l?occasion, son service à la garde rapprochée du président lituanien Valdas Adamkus. En entrant dans la cage, le géant a donc ?rassemblé chaque gramme de mon corps pour qu?il contribue à ce jet désiré?. Le disque est monté très haut pour retomber au-delà de la ligne fatidique, déclenchant un tonnerre d?applaudissements. Doté de deux mains aussi phénoménales que peuvent l?être les pieds du nageur australien Ian Thorpe, Alekna possède un record de 73m88 m, soit la deuxième marque de l?histoire, seulement précédé par l?Allemand Juergen Schult, dont le record de 74,08 m, le plus vieux de l?athlétisme, résiste depuis le 6 juin 1986. Vice-champion du monde 1997 et 2001, derrière le gaucher Allemand Lars Riedel, quintuple champion du monde, Alekna a été le premier discobole à dépasser dimanche les 70 m (exactement 70,17 m), dans un grand championnat (Mondiaux et JO).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires